Faire de la figuration: comment être figurant dans un film, un clip ou une publicité ?


Le cinéma fait rêver, mais si d’autres arrivent à y travailler, pourquoi pas vous ? Faire de la figuration rémunérée est une bonne façon de démarrer dans le métier avant de penser à jouer dans un film. Mais qui dit tournage, quel qu’il soit, dit casting, même pour une série Télé ou pour être figurant dans une publicité. Mais comment faire ? C’est un secteur où les offres d’emploi sont rares. Pour être au courant des castings en cours, c’est bien d’être inscrit dans une agence de comédiens ou même de mannequins. Avec un peu de chance, vous pourriez même jouer dans la série Plus Belle La Vie, la série est tournée dans des studios à Marseille. Mais pour devenir millionnaire, il faudra repasser.

Nos conseils pour devenir figurant dans un film


Personne n’a la gueule de l’emploi. C’est un domaine où on recherche tous les âges et tous les physiques, qu’il s’agisse de travailler sur les plateaux télé ou directement pour le septième art. Vous pouvez avoir des talents de comédien, mais pour « passer » dans le fond de l’écran, ce n’est pas forcément nécessaire de savoir déclamer du Molière.

On vous demandera surtout d’être ponctuel sur le tournage et d’avoir de la rigueur, d’ouvrir les oreilles et de faire ce qu’on vous dit. Un peu d’expérience sera parfois nécessaire, mais pas toujours. Pour avoir plus de chances d’être sélectionné c’est bien de ne pas habiter trop loin des tournages. Ceux qui résident àParis où à Marseille sont donc avantagés.


D’amateur à professionnel

On peut vouloir faire de la figuration pour se faire de l’argent de poche (c’est ce qu’on fait à l’époque beaucoup de jeunes dans les sitcoms d’AB Productions) mais aussi en faire son métier. Vous deviendrez alors un intermittents du spectacle, avec les galères que cela comporte. Là, c’est une autre démarche, et on fait cela pour mettre du beurre dans les épinards, en attendant le grand rôle qui va changer toute sa vie.

Car être sur un plateau, c’est la possibilité de se faire des contacts, de se faire remarquer et de remplir son carnet d’adresses en rencontrant des techniciens, des réalisateurs et d’autres comédiens qui pourront vous tenir informer des bons plans. Ce métier, plus que tout autre est un métier de réseaux.

Prendre son mal en patience

C’est vrai que cela n’est pas facile de voir le traitement 4 étoiles réservé aux comédiens par la production ou les gens dans la rue, pendant que vous vous piétinez des heures dans le froid pour ne faire au final que passer, et encore, de dos. Mais il faut bien démarrer par quelque chose, et vous n’êtes pas à l’abri de devenir une silhouette, avec quelques mots à dire (- de 5, sinon c’est un rôle).

D’un coup, votre statu sur le tournage changera, on serra aux petits soins pour vous et le cachet augmentera. Car pour réussir dans le cinéma, il faut aussi avoir un peu de chance, et se trouver au bon endroit au bon moment.

Avant que ce jour arrive

Il faudra sans doute prendre votre bâton de pèlerin et ne pas attendre la lune tout de suite. Car un figurant ne parle pas. Il est là pour meubler, pour faire partie d’une ambiance, pour mettre en valeur les comédiens.

On peut très bien vous traiter pour cela, mais cela peut se passer moins bien sur certaines productions, surtout quand il y a du retard sur le tournage. Généralement, l’ambiance y est quand même assez sympa, même si la rivalité entre figurants « pro » peut parfois venir la gâcher.



Le bon comportement à adopter


Et si vous savez respecter les règles du milieu, vous serez apprécié, et donc rappelé. Attendre que le téléphone sonne est une activité épuisante quand on veut devenir comédien. Parmi les qualités que vous allez devoir travailler, la patience sera votre plus grande vertu.

Vous pouvez passer 10 heures en rase compagne et ne pas tourner parce que la pluie ne s’arrête pas. Dans le manuel du savoir vivre, on trouve aussi le salaire. Celui-ci est fixe, et n’allez pas pinailler pour quelques euros ou le 1/4 d’heure de dépassement.

aller sur un tournage

Quant aux directeurs de casting, ils sont ce qu’ils sont, mais les harceler ne changera pas la donne vous concernant. C’est au moment où vous aller passer devant leur caméra qu’il faudra donner le meilleur de vos même afin qu’ils vous remarquent. Et pendant que vous y êtes, laissez tomber les candidatures spontanées. Elles vont vous coûter cher en reproduction de photo et en frais d’envoi, tout ça pour finir à la poubelle.

Comment être sélectionné

Il ne suffit pas d’être soi même, il faut aussi être performant pendant les castings. Ne pas oublier de prendre avec vous CV mis à jour + photos. Et pour ces dernières, il faut faire un petit effort. Le photomaton, c’est bien pour son passeport, pas pour être pris dans un film.

Le book va vous permettre de laissez votre empreinte, et avec de bonnes photos, on se rappellera de vous plus facilement à l’heure du choix. Laissez tomber la lettre de motivation. C’est fastidieux à faire et si vous êtes là, on sait bien que vous êtes motivés. Enfin, n’oubliez pas : la caméra est votre ami, pas votre ennemi.

Le salaire de la sueur (et non de la peur)

On ne fait pas fortune quand on fait de la figuration. Mais le boulot est quand même plus sympa que celui d’une caissière de supermarché, et ça paye un peut mieux. Pour une journée de 10 heures, comptez 70 euros brut. Quand il s’agit de mettre un costume, le cachet est un peu plus important, il peut même doubler. Si le travail n’est pas payer (sur les courts métrage par exemple) c’est à vous de voir si le jeu en vaut la chandelle.

Déposer sa candidature

Trouver les castings est presque aussi dur que d’obtenir un rôle… Et il faut faire le tri dans cette jungle. Si vous n’avez pas d’agent (situation à laquelle il faudrait remédier au plus vite), il vous faudra aller sur les sites qui répertorient les annonces. Il est même possible de postuler en ligne. Certains sont gratuits, d’autres non.

Attention aux arnaques

Comme pour tout ce qui fait rêver, les escrocs ne sont jamais très loin. Ils en profitent pour dépouiller les maigres économies des candidats prêts à tout pour y arriver. La règle est simple : n’envoyer jamais d’argent, à personne, ni à aucunes agences. Celles-ci se rémunèrent sur vos cachets, pas autrement.

Pour faire passer la pilule, elle peuvent exiger que vous ayez un book. Si c’est vrai dans l’absolu, c’est à vous de le faire réaliser à l’extérieur, et en aucun cas par l’agence qui veut vous facturer pour cela. Les annonces bidons sont donc légions, c’est un univers impitoyable.

Etre payé pour assister à une émission de télé


Vous ne saviez pas que cela existait, et bien bienvenu au club ! La télé a besoin de public, c’est un fait. Les animateurs ont besoin qu’on ri à leurs blagues et qu’on applaudisse leurs pitreries. Un cirque sans public, ce n’est plus un cirque. Mais si on vous rémunère pour être un spectateur bien élevé, il faudra sourire, taper des mains quand on vous le demandera et porter certains vêtements de couleurs qui seront parfaits dans le décor.

assister à une émission

Bon, la règle en générale est quand même de ne pas payer le public, mais cela peut arriver quand les productions ont besoin de figurants sur les plateaux télé. Il y a même des agences spécialisées qui recrutent pour cela ! De là à en faire son métier…

Le casting de Plus Belle La Vie

C’est la graal. Tous les aspirants comédiens tentent d’y décrocher une audition. Il faut dire que depuis les années que durent la série, elle a donné du travail à beaucoup de monde. La petite dernière de la production, c’est une web-série, les Mistraliens, qui recrute des jeunes entre 16 et 20 ans habitant Marseille. Spécialement pour vous, le mail du casting : pblv.cast@gmail.com. Bonne chance.

La célébrité et la fortune sont de longs chemins de croix. Tout le monde n’a pas la patience ni le courage d’arpenter les plateaux de tournage. Mais cela n’arrive pas qu’au autres, donc…