Je Gagne de l’Argent en Regardant des Vidéos: pubs, films, séries…


Comment trouver un job de rêves ? En restant couché sur son canapé… Bon, dis comme ça, cela mérite quand même quelques explications. Il existe des jobs dont on n’imagine même pas qu’ils puissent exister. Mais certains privilégiés, un peu plus malins que les autres où à l’écoute des tendances en profitent : devenir critique de cinéma, être payé pour regarder des pubs, répondre à une offre d’emploi Netflix pour décortiquer des séries télé américaines, toucher une rémunération pour regarder la télévision…

Visionner des publicités contre de l’argent


Il est possible d’être payé pour visionner des pubs avec PubliAddict. On peut donc trouver un revenu complémentaire à domicile sérieux en utilisant internet, même si cela ne vous permettra pas d’avoir la carte black. Pour gagner plus, il faut regarder beaucoup de vidéos avec de la publicité.

C’est un peu abrutissant à la longue, mais cela peut faire un bon complément de revenu. Attention : il ne faudra pas avoir peur de partager toutes vos données personnelles, les publicitaires voulant tout savoir de vous et de vos habitudes de consommation. Les marques utilisant ces données pour toujours mieux cibler leurs campagnes publicitaires. C’est donnant donnant et peut quand même vous prendre beaucoup de temps.


Facebook le fait aussi!

Le géant des réseaux sociaux met le paquet pour devenir rentable, et cela passe par la pub. Mais ici, pas d’espèces sonnantes et trébuchantes pour rémunérer les internautes qui s’y collent à longueur de journées, mais des Facebook Crédits. Cette monnaie d’échange virtuelle permet d’acheter sur Facebook Deal, qui est une sorte de Groupon à la sauce Sillicon Valley.

Mais ne comptez pas devenir riche avec ce système, quelques centimes tout au plus pour visionner des publicités. Mais bon, c’est toujours ça de pris. J’ai connu quelqu’un qui est devenu riche en ramassant des élastiques dans la rue, alors…

Etre payé pour regarder


C’est assez difficile à imaginer pour ceux qui travaillent en usine, ou dans les champs, mais ce nouveau métier est un job comme un autre, car il prend du temps et rapporte de l’argent. Reste qu’en soirée, difficile d’expliquer à ses nouveaux amis ce qu’on fait réellement dans la vie. Vous risquez d’être le pôle d’attraction à ce moment là, les gens vous regardant avec des étoiles plein les yeux.

Quelques start-up ce sont même engagés dans le filon, avec ce business model d’un nouveau genre : à chaque pub regardée, des euros de gagnés.

Au final, le consommateur qui a besoin d’arrondir ses fins de mois y trouve son compte. Ils sont des milliers à pratiquer cette drôle d’activité contre rétribution. Pour les chefs d’entreprise qui se sont lancés dans l’aventure, il fallait quand même osé le faire. Mais tous ces jeunes entrepreneurs ne sont pas à court d’idées et vivent avec leur temps.



Etre actif

Pendant des décennies, on nous abreuvé de contenu publicitaire non choisi. Maintenant c’est tout le contraire. On devient acteur de ce qu’on regarde en choisissant les publicités diffusées. Vouloir s’acheter une voiture et avoir le droit aux spots de Renault ou de Mercedes, c’est une bonne idée. Le but n’est donc pas seulement de gagner de l’argent, mais aussi d’en profiter dans sa vie personnelle.

payé pour regarder des pubs

Mais où s’inscrire pour profiter de cette nouvelle manne ? Sur les sites spécialisés, comme publicitemoi.com. La démarche est simple : on remplie un questionnaire pour en dire un peu plus sur nos goûts et nos loisirs. Ensuite, selon son ancienneté, on touche entre 12 et 24 centimes par pub regardée, avec un maximum de 5 par jours.

Chaque mois, l’argent gagné est viré sur le compte de l’internaute qui peut ainsi toucher 60 euros par mois sans faire grand chose. Pour le publicitaire, c’est l’assurance de diffuser un message qui va être plus percutant et d’être visionné correctement. Et pour les petits malins qui se disent qu’il vont faire autre chose pendant que la pub passe, sachez que des questions sur le spot vous seront posées à la suite pour vérifier que le travail a été bien fait.

Une proposition sérieuse

Cela peut sembler trop beau pour être vrai. Mais qui croyait au succès de Blablacar à ses débuts ? Pas grand monde. Et pourtant, quand on voit le résultat, on se dit que tout devient possible à l’aide du virtuel. Car au final, ces messages ciblés, on les attendait à peu près tous.

C’est un peu le principe des moteurs de recherche appliqués à la vidéo. Donner au consommateur ce qu’il attend, c’est à dire une information sur les produits qui l’intéressent. Et si celui-ci est même rémunéré pour ça, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Car les internautes sont méfiants, et à juste titre

Des expériences similaires ont déjà eu lieu dans un passé proche, avec d’autres sociétés, et l’expérience est loin de s’être avérée concluante. Une d’entre elles promettait même jusqu’à 300 euros par mois. Sauf qu’au final, cette société a vite disparue des écrans, c’est le cas de le dire, en « oubliant » de payer ses affiliés.

Mais ces expériences, réussies ou non, prouvent qu’il y a du potentiel et un marché a défraichir pour cette nouvelle activité, à condition de ne pas promettre la lune quand à la rémunération. Etre payé plus de 30 cts pour une minute de visionnage, c’est utopique.

Regarder des séries et des films : oui vous pouvez être payé pour le faire avec Netflix !


La société américaine de films et de séries en ligne se développe à une vitesse hallucinante, et cela passe aussi par la compréhension pointue du marché. Une seule façon de le faire : savoir ce que les gens aiment regarder. Et pour le comprendre de la meilleure des façons possibles, quoi de mieux que d’embaucher des « tagger » ?

Si vous en devenez un, vous aurez réussi à décrocher ce qu’on appelle un job de rêve. Le principe : on reste devant son écran, on choisi dans le catalogue Netflix, et on regarde tout ce qu’on veut à volonté : allongé, debout, assis, en buvant une canette… C’est vous qui choisissez les modalités.

Ne soyez plus un spectateur passif, devenez actif sur votre canapé  en faisant le plus beau métier du monde ! Votre moitié ne pourra plus vous reprocher de ne rien faire quand elle se lèvera à 6h du matin pour partir au boulot. Car vous aussi vous allez travailler, mais sans décoller du lit !

Un job un peu plus poussé qu’il en a l’air

Il faudra quand même utiliser ses méninges, et ne pas se contenter d’absorber des heures de flux. A chaque film ou à chaque série regardé, il faudra rendre une analyse sérieuse en particulier sur les mots clés à attribuer. Ces tags vont permettre un ciblage de plus en plus précis du programme.

On vous demandera donc de savoir utiliser un logiciel de traitement de texte. Après, c’est à vous d’organiser vos horaires : matin, soir, nuit, peu importe, du moment que le travail est fait (ça devrait être comme ça dans toutes les entreprises). Mais attention : on est très vite tenté de remettre les choses à faire à demain, il vaut donc être sérieux et organisé dans son planning de travail.

gagner de l'argent avec netflix

Bon, il vous faudra quand même savoir vous mettre en avant lors de l’entretien d’embauche, et en particulier montrer que vous maîtriser le monde des séries. Peu de postes donc peu d’élus : 40 aux USA, 1 en France (pour l’instant).

Tout le monde en parle

Le job dont tout le monde parle. Mais combien d’appelés pour combien d’élus ? En tout, il y a 40 petits veinards qui travaillent pour Netflix comme analystes de programmes. Leur fonction est importante pour cette société : leur permettre de proposer ce que les gens attendent.

Etre payé pour regarder des séries n’a donc rien d’utopique. Certains le sont. Quand on sait que la majorité des 15-30 ans passe ses dimanches à regarder des épisodes d’une série, ça laisse rêveur. Mais ne nous y trompons pas, il d’agit d’un job, et à ce titre, on ne peut pas le faire ne faisant la sieste sur son canapé.

Ce travail pas comme les autres nécessite sérieux et concentration, puisque Netflix demandera beaucoup de précisions dans les descriptions. Il faudra être capable de tout décrire dans les moindres détails afin de remplir la feuille de route, sorte de cahier des charges de la fonction.

Organiser ses horaires

C’est un des avantages de travailler à la maison. Les séries, on peut les regarder le soir ou le week-end, si on travaille ailleurs pendant la journée. Un job idéal pour les insomniaques qui pourront ainsi rentabilisés les heures de sommeil perdus.

En quoi consiste le job ?

Il faudra tagguer, encore et encore. Rien à voir avec ces horribles graffitis sur les murs. On parle ici de remplir un algorithme à l’aide de mots mis sur ses émotions ressenties pendant la diffusion. Après, les ingénieurs Netflix seront chargés de tout décortiquer pour trouver les contenus de demain, ceux qui plairont sur la plateforme. Sauf que du coup, il y aura moins de place pour les programmes qui ne plaisent pas au plus grand nombre.

Toutefois, il ne faut pas espérer devenir riche avec ce job de rêve, puisqu’au mieux il est possible de gagner quelques centaines d’euros par mois. C’est donc parfait comme travail complémentaire, histoire de mettre du beurre dans les épinards. On peut travailler ailleurs le jour et se faire plaisir la nuit. Les américains cumulent presque tous 2 jobs : pourquoi les français ne le feraient-ils pas ?

Devenir critique de cinéma: le bon plan pour voir des films gratuitement


On le sait : les critiques ont la belle vie. Réservé à une élite, ce job se démocratise maintenant grâce à Internet. En effet, sur la toile, tout le monde peut donner son avis sur tout. Pourquoi ne pas se faire rémunérer pour écrire ? Il y a des sites qui permettent de gagner de l’argent en allant voir des films.

Vous vous inscrivez, vous allez voir un film, vous rédigez votre critique et vous touchez 10 euros. De quoi se faire rembourse sa place de ciné : pas mal, et c’est un sacré bon plan à l’heure où le prix des places augmente tout le temps.

Comment devenir critique de cinéma professionnel ?

On lit tous les critiques de films dans les journaux ou sur le net, et souvent, on a aussi notre propre avis. On peut choisir de le partager gratuitement, sur les forums par exemple, mais aussi pourquoi pas d’en faire son métier. Il n’y a pas de formation spécifique pour devenir critique, mais plusieurs moyens pour y arriver.

Reste à trouver la bonne formation. En tout cas, il faut commencer par travailler sa culture cinématographique, et aller voir le plus de films possible. En tout cas, en France, il n’y a pas de voie royale qui mène au métier, contrairement à la Suisse et à la Belgique, ces deux pays ayant eux des écoles spécifiques qui forment les critiques de demain.

devenir critique de cinéma

On peut faire des études de journalisme pour y arriver, mais pas que. Des écoles de cinéma préparent aussi au métier de critique, certains se considérant même comme des analystes à part entière, et non pas juste comme des donneurs d’opinions.

Pour ne pas se tromper de parcours

C’est ce que l’on souhaite devenir dans un futur proche qui est important. Tous les critiques ne font pas la même chose, et ne pondent pas le même genre de papiers, cela dépendant surtout du support pour lequel ils travaillent. Car entre une école de cinéma et une de journaliste il y a un fossé dans la finalité recherchée.

On peut avoir la plume la plus fine du monde sans avoir d’arguments techniques à avancer, et vice-versa. Tout dépend si on souhaite écrire pour le grand public ou dans des journaux plus spécialisés, qui s’adressent à des professionnels  ou a des amateurs éclairés par exemple.

Mais attention : cela ne veut pas dire qu’il n’est pas possible d’associer cinéma et journalisme. Ce double cursus est d’ailleurs assez recherché du côté des employeurs. Certains masters les combinent à Lille, Paris, Bordeaux, Lyon ou Montpellier, même si chaque formation est assez spécifique. Pour s’informer, rien de tel que d’avoir l’avis d’anciens étudiants, et de voir ce qu’ils sont devenus après avoir eu leur diplôme.

Un exemple de formation pour devenir critique

Il s’agit de la Licence Arts parcours Études cinématographiques de l’université Lille 3. Ce diplôme est un bac +3 qui se préparer sur 6 semestres. Il faut avoir son bac pour intégrer la formation. Celle-ci comporte un gros module histoire du cinéma.

Toutes les grandes théories seront en principe abordées. Parfait pour choisir de se diriger vers les métiers de l’écriture. Il est important d’arriver à trouver des ponts entre le cinéma et d’autres arts, afin de pouvoir éventuellement continuer ses études vers un Master d’études cinématographiques, à Lille 3 ou ailleurs.

Bon, sachez quand même que tous ces bons plans ne permettent pas de devenir millionnaire : donc si vous avez des rêves de gloire et de richesse, levez vous de votre canapé et allez bosser ! Par contre, pour un petit job d’appoint, regarder des pubs, des films où écrire des critiques, c’est parfait !