Gagner de l’Argent en Testant des Produits 1000€/Mois


Les tests, c’est un bon moyen d’être payé tout en ne faisant pas grand chose (on peut même travailler à la maison). On peut être ambassadrice maquillage, devenir cobaye pendant un essai clinique, donner son avis contre rémunération… Des produits à tester, il y en a de toute sorte. On peut le faire contre de l’argent, mais aussi pour recevoir des cosmétiques gratuitement à domicile par exemple. La bonne nouvelle, c’est que mis à part les médicaments qui nécessitent une hospitalisation, on peut même être rémunéré en restant chez soi, à la maison, tranquillement installé sur son canapé.

Arrondir ses fins de mois en testant des produits alimentaires


Les nouveaux produits que l’on trouve dans les rayons des supermarchés n’y apparaissent pas par hasard. Les services marketing de ces société d’agro-alimentaire ont fait de nombreux tests avant de passer à la vente, car il faut que ces produits marchent, les places en tête de gondole étant rares.

Avant qu’une nouveauté ne rapporte, il faudra en vendre un paquet pour  combler les investissements conséquents. D’où l’importance du consommateur lambda et de son avis, même si vous ne deviendrez pas millionnaire pour cela ?


Les tests alimentaires rémunérés, comment ça marche ?

Vous allez goûter les produits, mais aussi réfléchir sur le packaging, sur les spots publicitaires… C’est assez ludique, plutôt sympa à faire, et en plus c’est payé, donc c’est carrément un bon plan, d’autant plus que ce qu’on vous proposer ne devrait pas avoir une mauvaise influence sur votre santé, contrairement à ceux qui se lance dans les tests de médicaments, toujours plus délicats (mais mieux rémunérés pour la prise de risque).

Pour pouvoir être un testeur occasionnel (peu de gens arrivent à en vivre pleinement) il faut s’inscrire auprès des agences dont s’est le métier. Elles font des analyses sensorielles, et on trouve les formulaires d’inscription sur le net. Il n’y a pas de profil spécifiquement recherché, et parfois les mineurs sont aussi sollicités. Pour multiplier vos chances, vous pouvez vous inscrire auprès de plusieurs agences.

Mais remplir un formulaire ne vous donnera pas accès à un test, il faudra attendre qu’on vous appelle pour cela. Comme beaucoup de gens travaillent, les séances ont souvent lieu en début de soirée, et elles durent entre 1h et 2 heures.

Comment gagner de l’argent en essayant des produits ?

En s’inscrivant ! Après, toutes les boîtes ne rémunèrent pas de la même façon. Certaines vont rémunérer les testeurs avec des bons d’achats, d’autres vont payer avec un chèque ou offrir des produits. On ne parle donc pas ici de salaire, mais plutôt de défraiement pour le temps consacré.

En plus, si on doit tester du saumon fumée ou du caviar, on a tout gagné ! Mieux vaut ne pas avoir mangé avant de se rendre à un rendez-vous de dégustation, vous y prendrez moins de plaisir…

Le site de Carrefour

On ne présente plus la chaîne de supermarché. Ce qu’on sait moins en revanche, c’est que la marque a un site où elle invite ses clients à tester des produits (Mon Avis Le Rend Gratuit), et à donner leur avis. Vous n’êtes plus seulement un consommateur, mais aussi un acteur de ce que vous allez acheter dans le futur.

La démarche est simple:

  1. Se rendre sur le site.
  2. Remplir son profil
  3. Attendre les invitations à déguster envoyées par Carrefour.

Plusieurs choix vous sont proposés, à vous de tester le produit qui vous plaît. Pour cela, vous recevez des coupons à la maison, qu’il faut aller échanger contre les produits en magasin.

Afin de pouvoir bénéficier de ces produits gratuits, il faudra quand même faire un minimum d’achats avant de passer en caisse : 30 euros.

De retour chez vous, vous dégustez, et vous donnez votre avis sur le site en partageant votre expérience.



L’alimentation bio aussi recherche des testeurs !

On peut tester bon mais aussi bio, et quand les deux se combinent, c’est carrément le jackpot ! Le site femininbio recherche des testeuses tout au long de l’année, pour essayer des produits sans gluten, des paniers repas, des compléments alimentaires, des produits de beauté… Pour chaque campagne, il faut s’inscrire au test produit et un nombre défini de lectrices est tiré au sort (les gagnantes sont affichées sur le site).

Tester des produits de beauté pour gagner de l’argent


Les produits cosmétiques coûtent en principe beaucoup d’argent. Là, pour une fois, ils rapportent. Pour devenir testeuse rémunérée il faut commencer par croire à sa bonne étoile, car des gens arrivent à être payé pour essayer des produits qu’ils adorent, ou qu’ils vont adorer : c’est toute la magie du principe.

Beaucoup de labos se sont lancés dans ce secteur, il y a donc des places à prendre, même s’il paraît évident que vous ne serez pas la seule candidate à postuler. Car la perspective de recevoir dans sa boîte aux lettres tous un tas de produits de beauté sans avoir à les payer en fait rêver plus d’une. Car même les grandes marques s’y sont mises, et elles envoient des échantillons pour avoir des avis et organisent des cessions de maquillage gratuites.

tester des produits de beauté

Mais n’oubliez pas que vous restez un cobaye, et qu’à ce titre, vous méritez une rémunération pour avoir prêté une partie de votre corps ou de votre visage à ces nouveautés.

D’autant plus qu’il est toujours possible de faire une mauvaise réaction à un cosmétique, même si les risques d’avoir quelques rougeurs sont minces.

Pour éviter les mauvaises surprises, si vous devez vous rendre dans un laboratoire, n’acceptez que ceux qui sont agréés par l’AFSSAPS. C’est une agence française qui veille à la sécurité sanitaire.

Comment devenir testeuse ?

A chaque étude correspond une cible. S’il s’agit d’une crème anti-rides, il faudra avoir dépassé un certain âge.

Pour une lotion anti-acné, il faudra encore avoir quelques boutons.

Pour une crème contre les vergetures, il faut être dans la situation d’en avoir… P

our celles qui vont aller tester en laboratoires ou en agence, bien souvent, le produit ne sera pas nommé et sera hors packaging, ce qui fait que vos réponses ne pourront pas être influencées par la marque.

Combien ça rapporte ?

Parce que personne ne travaille pour la gloire, il faut bien en parler à un moment ou à un autre. Les rémunérations sont diverses. Vous pouvez uniquement être payé en produits, ce qui peut représenter un bon montant, ou bien recevoir de l’argent. pour une heure de votre temps, la moyenne tourne autour de 50 euros.

Bon, c’est certain : vous ne deviendrez pas riche en donnant votre avis sur un rouge à lèvres, mais j’ai connu un millionnaire qui a commencé en ramassant des élastiques dans la rue, donc…

Les grandes marques s’y mettent

Là de dépenser des fortunes en marketing, elles gèrent de plus en plus elles même leur panel de testeuses, directement sur un site Internet dédié. C’est par exemple le cas de Nivéa, qui met tout au long de l’année des offres pour ceux et celles qui veulent essayer les produits de la marque et en particulier les nouveautés.

Ici, pas d’argent, mais des bons de réduction. Nivéa fait partie des bons plans santé du moment, car l’inscription est gratuite tout comme la participation. Plusieurs campagnes sont en cours à l’heure de l’écriture de ces lignes.

Loréal propose aussi des bons plans aux consommatrices de la marque

Qu’il s’agisse de tester des colorations ou du maquillage. Il faut se rendre sur son Facebook pour s’inscrire gratuitement. C’est une façon de découvrir le produit sans avoir à le payer, car pas besoin de l’acheter, il arrivera dans sa boîte aux lettres. Ces tests gratuits sont ouverts à tous, mais on ne gagnera pas d’argent. Bon à savoir : il se peut que vous soyez dans l’obligation de vous inscrire au Club L’Oréal VIP pour pouvoir participer.

The Body Shop a aussi sa communauté de testeuses. En faire partie, c’est l’occasion de partager ses expériences avec d’autres. Ca fait toujours plaisir de savoir que son avis a de l’importance. Chez Clarins, c’est carrément toutes les clientes qui peuvent recevoir des échantillons, à condition de faire une commande, 3 par personne. Chez Sephora, il suffit de s’inscrire pour reçevoir des échantillons et participer à des concours.

Testeuse de vernis à ongles


Et si c’était le meilleure job du monde pour les filles ? A chaque année son job de rêve. Souvenez vous de cette offre d’emploi mise en ligne par l’office du tourisme australien pour habiter sur une île pendant 1 an et juste poster sur Facebook ses meilleures photos… Et bien cette année, c’est une société anglaise qui fait le buzz, en recherchent des testeuses de vernis, et en proposant de les rémunérer pour se faire les ongles.

tester des vernis

En quoi consiste le job ? A recevoir 50 vernis chaque mois, à les essayer, et à dire ce qu’on en pense, tout en postant les photos du résultat. Je ne pense pas qu’il faudra avoir fait Sciences-Po pour cela, et même si vous avez quitté l’école de bonne heure, vous avez vos chances (à condition de parler anglais bien entendu). Au niveau des horaires c’est plutôt cool, vous faites ce que vous voulez.

Pour celles qui ne sont pas du matin, c’est le job idéal, elles pourront dormir jusqu’à midi, de toute façon pas besoin d’aller au bureau, le travail est à la maison. Et en plus c’est payé, et bien même ! 4000 euros par mois, ça semble trop beau pour être vrai ! Seul contrainte, ne pas mettre ses ongles en danger par des travaux ménagers : c’est votre mari qui va être content de faire la vaisselle tous les soirs.

Pour toutes les infos, c’est sur le site de nailbox.

Faire des tests de médicaments rémunérés


Les médicaments sont contraignants, mais de tous les produits à tester ce sont eux qui rapportent le plus. Je connais des gens qui ne font rien de l’année, à part une campagne de test avec hospitalisation qui va leur prendre 5 semaines, puis qui vont dépenser l’argent dûment gagné en Asie et qui prennent 10 mois de vacances…

Mais attention : tester des médicaments, ce n’est pas le club Med, loin de là, même si participer à un programme peut rapporter jusqu’à 4500 euros net (c’est beaucoup d’argent pour peu d’efforts si tout se passe bien, mais dans le cas contraire…). Dans tous les cas, vous ne pourrez pas vous inscrire à plus de 3 études par an.

Que faut-il faire pour cela ?

Avant qu’un remède ne soit en vente, il faut qu’il soit tester par des cobayes, notamment pour évaluer ses effets secondaires. Ce sont des études cliniques très coûteuses mais obligatoires. Les laboratoires doivent donc trouver des gens qui acceptent de prendre ces médicaments.

En plus, il faut être en bonne santé (sauf pour des traitements particuliers qui nécessitent d’avoir une maladie bien précise), les questionnaires médicaux sont très précis avant toute inscription. Généralement, on demande aux candidats d’être non fumeur et de ne pas boire d’alcool, sauf s’il s’agit de tester des patchs pour arrêter de fumer !

Au vu du salaire, il y a beaucoup de candidats, et les laboratoires imposent beaucoup de conditions liées à l’âge et aux antécédents médicaux. Ne mentez pas sur votre état de santé si vous êtes amené à déposer votre candidature : cela pourrait être dangereux.

tests medicaux

En cas d’effets secondaires importants, votre argent sera durement gagné, mais vous pourrez vous consoler en ayant l’impression d’avoir contribué à faire avancer la science. Certains essais cliniques sont plus contraignants que d’autres, et nécessitent de passer des nuits, voir des semaines à l’hôpital, des prises de sang, peut-être des ponctions lombaires (il y a quand même plus agréable), des examens divers et variés.

Dans toute étude, il y toujours une partie des patients sous placebo, il faut espérer que vous soyez de ceux là. De plus, il faut supporter l’hôpital, le fait de ne pas avoir grand chose à faire, de passer ses journées à regarder la télé, et accepter de manger la nourriture « locale ». Etes vous certain d’être prêt à supporter cela ? Dans autre côté, vous pourrez en profiter pour vous reposer.

Pour faire ces tests, comme ils prennent du temps et sont contraignant au niveau des horaires, mieux vaut ne pas être salarié dans un autre emploi. C’est la raison pour laquelle on trouve beaucoup d’étudiants ou de demandeurs d’emploi.

Nous avons reçu un nombre incroyable de témoignages. Il est ainsi possible de gagner jusqu’à 1000 euros par mois en cumulant tous ces bons plans!