10 Meilleurs Shampoings Pour Cheveux Gras: PH neutre, avis, astuces, masque maison…


Quand on a le cuir chevelu très gras, que faire ? Lutter efficacement contre ce problème suppose de trouver une solution qui perdure dans le temps : remède de grand mère, produit miracle, shampoing bio… Tout y passe. En effet, ce problème peut vite devenir obsessionnel, surtout quand on est adolescent. Un traitement très efficace pour éviter que cela recommence, tous ceux qui en souffrent en rêve. Alors, comment ne plus avoir les cheveux gras ? A suivre, nos trucs et nos astuces à pas cher (si possible).

Quel shampoing pour cheveux gras ?


Ce sont d’abord à eux qu’on pense quand on a le cuir chevelu sensible. PH neutre, sans silicone… Du moment qu’il s’agisse d’un produit qui marche, ultra doux et à usage fréquent pour éviter cette sensation d’hyper gras désagréable au possible.

Acheter en pharmacie, en grande surface ou en ligne reste finalement un problème secondaire, le meilleur shampoing pour cheveux gras étant maintenant vendu au supermarché comme dans les enseignes spécialisées.


Les shampoings au PH neutre


Qu’est-ce que c’est ? Le PH, c’est l’acidité contenue dans un produit. Plus il bas, et plus l’acidité est importante. UN PH neutre est noté 7 sur l’échelle des valeurs. Cela lui assure une certaine pureté. Un produit de ce type moussera peu. On les trouve en pharmacie, chez le coiffeur ou dans les grandes surfaces. Son prix ? Entre 6 et 20 euros pour un contenant normal.

Rappelons au besoin que le corps humain sécrète lui aussi de l’acidité. En cause notamment : la sueur et le sébum. Mais c’est un mal pour un bien. Grâce à elle, mois de microbes et des cheveux plus éclatant.

Le PH alcalin est-il la solution ?


On le nomme ainsi quand il dépasse les 7. Leur souci, c’est que pour éliminer l’acidité, ils sont bourrés de détergents. Avec eux, c’est sur, vous serez nettoyés de fond en comble. Par contre, le double effet, c’est le manque d’hydratation criant. Résultant : un cheveu très terne.

Notre conseil : il ne faut pas laver ses cheveux trop souvent avec ce genre de produit, pour ne pas trop les abîmer et leur laisser quand même un peu de sébum. Un lavage quotidien les rendra encore plus gras à court terme, c’est tout le paradoxe.

Les shampoings sans silicone, sans paraben et sans sulfate : à la recherche du meilleur soin


Devant la demande de plus en plus forte pour une solution naturelle (enfin le plus possible), les industriels mettent le paquet. Il faut dire que certains produits ajoutés ne sont pas forcément nécessaires et risquent même de provoquer l’effet contraire.

Le silicone

Si son action protège effectivement de l’humidité et rend les cheveux plus faciles à coiffer, il les étouffe aussi. En plus, il est très long à faire partir puisqu’il reste environ 30 jours dans les cheveux. Rappelons également que cet agent n’est pas biodégradable.

Pour le dénicher sur une étiquette : tout les mots qui contiennent ou dérivent d’icone, d’iconol ou de siloxane.



Le paraben

Il n’apporte aucune valeur ajoutée. Par contre, il est pétri d’effets secondaires pas vraiment recommandé. Les plus inquiets parlent même d’une possible fertilité en berne.

Le paraben s’affiche en principe par son nom sur les étiquettes, même s’il peu aussi être appelé hydroxybenzoate.

Les sulfates

Ils sont partout, et réussir à passer entre est un exercice de haute voltige. On leur doit une mousse abondante. Tout comme le silicone, les sulfates ne sont pas biodégradables, et il arrive qu’on puise y être allergique. Tout est une question de sensibilité.

Quel est le sulfate le moins « mauvais » ? Le sodium coco sulfate.

Le top 10


Nous avons fait une sélection des produits qui respectent au mieux l’équilibre naturel des cheveux.

Jonnie Juniper de Lush : notre avis

Avec lui, c’est un peu une révolution dans le monde des produits pour les cheveux. Ceux qui l’utilisent ne jure que par lui, il est donc bon de s’y intéresser. Il faut dire que des cheveux qui ont l’air en pleine forme, ça donne quand même la pêche, surtout sans silicone !

Bon, à première vue, ça ressemble à un savon, mais il ne faut pas se fier aux apparences. Il s’agit donc d’un shampooing solide qui élimine les excès de sébum. Les principes actifs : huile de baie de genièvre, huile de lavande, citron.

Attention : sans silicone, la nature vous dit merci, mais pour les cheveux longs, ils sont difficiles à démêler.

I Love Juicy de Lush: notre avis

Un autre produit de la marque nature pour éliminer la saleté et le gras. Plein de fruits pressés, il va réguler le sébum : kiwi, mangue, ananas. Le petit plus : pour ceux aui aiment aller nager, I Love Juicy est parfait pour retirer le chlore de votre magnifique chevelure.

Coslys à la menthe poivrée Bio: notre avis

Ici, on retrouve les meilleures huiles essentielles pour les cheveux quand on a des cheveux qui graissent : menthe, cèdre et eucalyptus. Elles viennent de l’agriculture biologique, les ingrédients sont donc naturels.

Bioderma Nodé G non-détergeant: notre avis

Il s’agit d’un shampoing non détergeant qui vient régler la production de sébum. Il mousse peau, donc pas la peine de s’exciter sur sa bouteille une fois sous la douche. On y trouve des agents nettoyants antistatiques. Bon à savoir pour les allergiques : il est parfumé.

Cosmo naturel argile et orties bio : notre avis

Pour laver les cheveux et lutter contre le sébum et les pellicules. Extraits bio : orties et achillée. Prix : environ 9,50 euros les 500 ml.

L’arbre Vert aux extraits d’orties : notre avis

Un autre produit à base d’orties (elles n’ont pas que les vertus « piquantes » de notre enfance). Pour un usage quotidien. Conseil : en se lavant à l’eau froide, ce n’est pas agréable, mais cela évite de graisser le cuir chevelu.

Bio Seasons rééquilibrant ortie et citron: notre avis

Au menu : orties et citron. La plupart des ingrédients sont d’origine naturelle et issus de l’agriculture biologique (norme AB).

Le shampooing Cheveux Gras Bio Seasons a été spécialement formulé avec des extraits d’Ortie et de Citron pour réguler l’excès de sébum et purifier votre cuir chevelu. Comptez 6,30 euros les 300 ml.

Cattier vinaigre de romarin: notre avis

Composition : romarin, lavande, sauge et thym. En plus de lutter contre les cheveux gras, il rend les cheveux beaucoup plus brillant et leur apporte une force supplémentaire. A partir de 7,90 le flacon de 250 ml.

Furterer normalisant au curbicia: notre avis

Extrait de curbicia, huilles essentielles de thym et de romarin, de girofle et d’orange. Cheveux qui rengraissent moins vite. Dans la mesure du possible, veillez à espacer les shampoings.

Centifolia: ortie et argile verte: notre avis

Un soin à petit prix pour assainir le cuir chevelu, le tout sans sulfate, comme presque tous les produits listés ici. La texture, crème, est très agréable.

Ne plus se laver les cheveux avec du shampoing (no poo): la solution ?


Le No Poo est à la mode. De plus en plus de personnes veulent se laver les cheveux d’une autre façon, qui attaque moins le cuir chevelu, et qui respecte l’environnement. Et puis, si on additionne tout l’argent qu’on met dans les produits capillaires, les économies sont considérables.

Comme souvent, ce sont les Etats-Unis qui ont été les précurseurs du mouvement. L’idée n’est pas de ne plus se laver, mais de changer sa façon de le faire, en arrêtant de mettre des produits chimiques sur sa tête.

L’après shampoing : le remède miracle ?

Pourquoi l’appliquer en deuxième alors qu’on peut le faire en premier ? En effet, il lave lui aussi, tout en agressant beaucoup moins le cuir chevelu. La base lavante est plus douce. Mais attention, le no poo ne se fait pas n’importe comment. Important : il doit s’agir d’un produit sans silicone.

D’abord, il faut s’être débarrassé de cette manie de se laver les cheveux tous les jours. C’est une habitude à prendre, surtout pour le cuir chevelu qui va l’intégrer, et donc s’auto réguler en sébum.

La bonne application

Rien d’exceptionnel ni d’extraordinaire. On fait la même chose que d’habitude sous la douche, sauf qu’on remplace son shampoing par son après-shampoing, en veillant à ne mettre qu’une noisette dans ses cheveux, bien répartie, devant, dessus, sur les côtés et derrière.

Pourquoi ça ne marche pas ? Attention : si vous avez des pellicules, le No Poo n’est pas fait pour vous. Parmi les effets indésirables, des cheveux encore plus gras peuvent être constatés au début. Tout dépendra donc de votre capacité de résistance à l’adversité…

Masque pour cheveux gras maison : nos 10 recettes de grands mères 100% naturelles


Le succès du fait maison ne se dément pas. Le shampoing à faire soi-même, c’est tendance, même pour les hommes, et peu importe la nature de ses cheveux. Des idées de masque :

  • Avec des oeufs : pour les cheveux abîmés. A mélanger avec de l’huile d’olive. A poser 30 minutes.
  • Avec des avocats : pour nourrir sa crinière, et l’hydrater. A mixer avec huile d’olive et jaune d’oeuf.
  • Avec du lait de coco : à mélanger avec de l’huile de ricin pour stimuler la pousse. Le temps de pose doit être de plusieurs heures.
  • Avec du citron : à mélanger avec du jaune d’oeuf, pour les cheveux gras. Rinçage conseillé : à l’eau froide… Possible aussi : mettre du citron dans son shampoing habituel permettra d’espacer les lavages.
  • Avec du vinaigre blanc : c’est bon pour tout, même pour les cheveux. A mélanger avec de l’eau et du citron, pour une brillance éclatante.
  • Avec du savon d’Alep bio : pour les excès de sébum.
  • Avec de l’argile : A diluer dans l’eau pour faire une pâte, puis ajouter quelques gouttes de vinaigre.
  • Avec du yaourt + citron : idéal pour lutter contre les pellicules.
  • Avec du miel : à mélanger avec un peu de bicarbonate de soude. Se masser la crâne avec la pâte ainsi obtenue.
  • Avec de l’aloe vera : à acheter en gel. Mélanger avec quelques gouttes de lavande.

Lissage brésilien et cheveux gras


Ce n’est pas un acte anodin. Le cuir chevelu n’aime pas trop cela. Résultat, il peut donner l’impression de graisser encore plus vite. Car rappelons qu’il a été très hydraté avec le lissage brésilien, et que cela a modifié son équilibre. Le souci, c’est la kératine. Point trop n’en faut.

Pas de panique, ce phénomène durera en principe 2 semaines tout au plus. Si vous voulez accélérer le mouvement, vous pouvez toujours essayer un des shampoings pour cheveux gras listés un peu plus haut, ou un remède de grand-mère.

Cheveux gras : lissage interdit ?

Non, mais à faire avec précaution, en n’insistant surtout pas sur les racines (se concentrer sur les longueur). Il faudra également soigner ses cheveux pour lutter contre l’excès de sébum.

Notre conseil : ne pas rester 1 heure sous la douche, se laver les cheveux vite et à l’eau la moins chaude possible.

Les bienfaits du vinaigre de cidre


Un petit rinçage au vinaigre et ça repart ! Question brillance, on a rarement fait mieux. Mais ce n’est pas le seul bienfait du vinaigre de cidre. Celui-ci rend également les chevaux plus doux, plus facile à coiffer (à démêler) et permet au cuir chevelu de secréter moins de sébum.

Car celui-ci a besoin d’une certaine acidité. Sans elle, attention aux pellicules. Si vous en avez, évitez les PH trop élevés (au dessus de 7).

Se rincer les cheveux au vinaigre

Inconvénient : l’odeur. Tout le monde ne la supporte pas. Heureusement, elle ne reste pas très longtemps. Astuce pour la masquer : mettre quelques gouttes d’huile essentielle de lavande.

Mélangez 3  grandes cuillères dans un litre d’eau. A appliquer sur cheveux propres, déjà rincés. Ne pas rincez à nouveau (sans danger pour les colorations).

Huiles essentielles pour cheveux gras


Elles ne sont pas toutes recommandées. Vous pouvez opter pour un grand classique, l’huile essentielle de citron, ou bien pour celle de romarin, de genévrier, de palmarosa ou celle de l’arbre à thé. Ne pas en mettre plus de deux gouttes dans son masque ou dans son shampoing habituel.

Attention à ne pas s’en mettre dans les yeux, ce n’est pas fait pour et ça peut piquer fortement. Ce n’est pas un soin adapté pour les enfants.

Le bicarbonate de sodium


Bon pour les dents mais aussi pour les cheveux ! Une chose est certaine : ce remède de grand-mère n’est pas l’ami des multinationales car il guérit beaucoup de choses pour une somme modique.

Son utilisation va permettre d’enlever tout ce qui parasite notre cuir chevelu, comme le silicone par exemple. C’est un produit naturel qui va apporter de la brillance à ses pointes. Avec lui, on va pouvoir préparer sa propre mixture sans danger pour sa santé. Exit les produits chimiques contenus dans le shampoing ! Les plus chanceux retrouveront même un peu plus de volume !

Comment l’appliquer ?

Quelques cuillères dans de l’eau. A laissez poser quelques minutes. Peu importe que les cheveux soient secs ou mouillés. A rincer à l’eau chaude, pour être certain d’enlever toute la poudre. Attention aux yeux.

Le Talc


On connait ses vertus pour les fesses de bébé. Mais le talc peut aussi s’appliquer sur les cheveux, pour les sécher et les rendre moins gras. Mais est-ce un produit vraiment efficace ?

Ce n’est pas une solution à long terme. Il peut dépanner, pas plus, et aider à donner une apparence moins grasse.

A appliquer sur cheveux secs, à l’aide d’une brosse à maquillage par exemple, mèche par mèche, en petite quantité. Après, brossez pour faire tomber toute la poudre. Le talc n’abîme pas les cheveux .C’est un produit naturel donc sans danger.

Comment se débarrasser des pellicule grasses ?


Elles sont un cauchemar pour celle ou celui qui en a, surtout quand on a les cheveux bruns ou noirs. C’est vrai que ce n’est pas très joli à regarder, mais cela concerne beaucoup de personnes, si tenté que n’être pas seul au monde à souffrir soit un réconfort.

Heureusement, il y a des solutions. Il va falloir réussir à mieux hydrater ses cheveux. Si vous avez des pellicules, c’est qu’ils souffrent. Si elles sont grasses, c’est qu’excès de sébum il y a. En plus, elles peuvent démanger et être difficiles à enlever, car elles s’accrochent ! (Par contre, elles ne sont pas la cause d’une perte de cheveux, c’est déjà ça).

Eviter d’en avoir

C’est mieux que d’avoir à s’en débarrasser. Pour cela, on évite de se laver les cheveux trop souvent, et avec des produits « de grande surface ». Commencez par éradiquer tout ce qui est parfumé.

On évite aussi de se les sécher. La chaleur dessèche le cuir chevelu. Si vous devez sortir avec les cheveux mouillés en hiver, mettez un bonnet. Une fois les cheveux secs enlevez le, ils ont besoin de respirer. On évite aussi du mettre du gel, ou de se les colorer. Enfin, on mange équilibrer !

Si vous êtes dans l’âge ingrat (l’adolescence), il y a de grandes chances que vous souffriez de pellicules grasses. Prenez votre mal en patience, et appliquez ces petits conseils. Couchez vous plus tôt et mangez mieux.

Agir

Il faut traiter le mal, mais pas n’importe comment. Si vous voulez acheter un bon produit, le mieux est de demander conseil à votre pharmacien. Pour les cas graves, c’est un dermatologue qu’il faut aller voir.

Quand vous allez vous laver les cheveux avec, ne mettez pas trop de shampoing, rincez avec soin, et ne passer pas la serviette dans vos cheveux comme un malade ! De la douceur, please.

Dans la série des huiles essentielles et des remèdes de grand mère, les pellicules se traitent avec de la myrthe, de l’ortie blanche et du thym rouge, du romarin et de l’eucalyptus.