Besoin de Trésorerie Urgent Pour Entreprise: 10 Prêts


Il existe de nombreuses façons pour une entreprise de bénéficier d’un prêt. La plupart de ces dispositifs sont peu connus. Optez pour un crédit auprès d’une banque qui aide les entreprises en difficulté peut littéralement sauver votre société. Voyons en détail les 10 solutions de prêt pour un besoin urgent de trésorerie.

  1. Le crédit bancaire.
  2. Le crowdfunding.
  3. L’affacturage.
  4. Le Crédit Spot.
  5. Le découvert autorisé.
  6. Le leasing.
  7. Le Prêt Vert.
  8. Le financement pour les femmes.
  9. Faire appel à un Business Angel.
  10. Le Crédit Corporatif.

1. Le Crédit bancaire


Sûrement la solution la plus naturelle. Elles ont parfois la réputation d’être difficiles, mais les banques restent le partenaire privilégié de votre entreprise.

En cas de coup dur, demander un prêt à sa banque pour financer une entreprise en difficulté est de loin de la solution la plus naturelle.

Le financement bancaire

Il permet à une entreprise de se faire prêter une certaine somme d’argent, moyennant un taux d’intérêt plus ou moins élevé. À noter que dans certains cas et selon le montant souhaité, vous pourrez négocier ce taux.

Vous n’êtes pas obligé de demander un prêt uniquement dans la banque dans laquelle votre société est domiciliée, vous pouvez consulter plusieurs banques, et décider de l’offre la plus avantageuse pour vous.


Vous pouvez aussi essayer de faire un crédit en Belgique.


À quoi pouvez-vous utiliser cet argent ?

Le crédit bancaire, ou crédit professionnel, permet de financer l’achat d’un bien dont le coût est élevé et du matériel nécessaire au fonctionnement de l’entreprise.

Concrètement, grâce au financement apporté par la banque, vous pourrez acheter :

  • Un fonds de commerce.
  • Augmenter vos besoins en trésorerie ou en fonds de roulement.
  • Du matériel.
  • Des licences (licence IV pour les bars et restaurant ou licence taxi).
  • Le dépôt de brevet.
  • Financer des frais de commercialisation.

Comment maximiser vos chances de l’obtenir ?

Pour vous accorder ce prêt, la banque prendra en compte la santé de votre entreprise et son avenir afin de déterminer si vous serez en mesure de rembourser votre dette.

Pour mettre toutes les chances de votre côté et obtenir votre prêt, vous devrez justifier clairement votre besoin et à quoi cet argent va servir.

Une présentation claire de votre besoin

Présentez votre projet en expliquant votre plan de financement à l’aide de projection et d’un business plan. Vous pouvez bénéficier d’un crédit renouvelable ou d’un groupement de crédit auprès d’organisme de crédit.

Si la motivation compte beaucoup, il faut bien sûr démontrer la viabilité de l’investissement demandé. Si un banque vous refuse, consultez d’autres banques ou tournez-vous vers des organismes de crédit pour un besoin d’un prêt urgent.



2. Le Crowdfunding


Solution novatrice mais parfaitement dans l’air du temps, le crowdfunding est un mode financement participatif dans lequel une société réclame une certaine somme d’argent auprès de particuliers.

Basé exclusivement sur Internet, le crowdfunding s’adresse en général aux projets avec une envergure sociale ou pour développer des produits novateurs à destination du grand public.

Qu’est-ce que c’est ?

Très similaire à la “Love Money” (argent apporté par la famille, les amis), vous devrez séduire pour convaincre les particuliers de mettre de 10 € à 1000 € sur votre projet.

Les résultats peuvent être extraordinaires et carrément dépasser vos attentes si les gens sont sensibles à votre produit ! En effet il n’est pas rare de voir des entrepreneurs réclamant au départ 100 000 € se retrouver avec le double, voire le triple de cette somme !

Comment convaincre les particuliers ?

Pour maximiser vos chances de succès et obtenir vos fonds, assurez-vous que votre produit possède un minimum de viralité. Autrement dit qu’il soit ingénieux, novateur, malin, et que le grand public y soit sensible.

Ses avantages

Le gros avantage du crowdfunding est qu’il ne s’agit pas d’un prêt, mais bien d’un don de la part de particuliers.

En retour, vous devrez offrir à vos généreux contributeurs un cadeau de remerciement de votre choix (votre produit en avant-première, une attention particulière et personnalisée, ou autre).

À noter qu’il existe l’Equity crowdfunding qui lui, autorise les particuliers à posséder une part du capital de l’entreprise afin de bénéficier d’un retour sur investissement.

Ses inconvénients

L’inconvénient toutefois, est qu’il est impossible de savoir quand vous atteindrez la somme demandée. Cela peut prendre quelques semaines, si votre produit est séduisant et que vous menez une excellente campagne marketing ou plusieurs mois, voire… Jamais !

À qui s’adresser ?

Il existe de nombreuses plateformes de crowdfunding: KissKissBankBank, Ulule, Wiseed, etc.

Avec le crowdfunding, vous êtes donc à la merci du public.

Ce mode de financement est donc plutôt destinés aux jeunes entreprises disposant d’un produit innovant à destination du grand public.


Dans cet autre article, retrouvez les sites où des particuliers font des dons d’argent.


3. L’affacturage, pour anticiper les retards de paiement


Il arrive souvent qu’une entreprise accorde à ses clients des délais de paiement ou un règlement en plusieurs fois.

Ces facilités peuvent toutefois engendrer des trous dans la trésorerie et mettre en difficulté le quotidien de l’entreprise qui doit faire face à des paiements de factures, à de l’achat de matériel, au paiement des salaires, etc.

Afin d’éviter un tel délai dans les paiements, et pour pallier aux défauts de paiements des clients, l’entreprise peut avoir recours à l’affacturage.

De quoi s’agit-il ?

L’affacturage (ou factoring) consiste à faire payer ses créances par un organisme de crédit spécialisé (appelé aussi factor).

Dans un contrat d’affacturage, la société de crédit rachète les créances de l’entreprise qui est dans le besoin, en échange d’une commission. C’est ensuite le factor qui se charge de récupérer les sommes dues.

Une solution parfaite pour les entreprises qui ont besoin urgent de trésorerie.

Les avantages

L’affacturage présente plusieurs avantages : tout d’abord l’entreprise est remboursée du montant de ses créances et retrouve alors tout de suite sa trésorerie.

Ensuite, elle est libérée de la tâche de récupération des sommes dues auprès des clients car c’est dorénavant le factor (l’organisme de recouvrement) qui se charge de l’encaissement. Elle est aussi prémunie des défauts de paiements des clients.

Combien ça coûte ?

Les sociétés spécialisées en affacturage prennent en général deux commissions : d’abord des frais qui comprennent les services de recouvrement et de gestion comptable.

Puis une commission de financement qui correspond à un taux défini selon le montant et la durée du financement.

4. Le Crédit Spot, un crédit rapide pour régler ses problèmes de trésorerie


Le Crédit Spot est accordé par les banques et les organismes de crédit aux entreprises qui ont un besoin de trésorerie urgent.

C’est un prêt à courte durée, parfait pour un besoin ponctuel, afin de combler des problèmes urgent de trésorerie.

Toutes les entreprises sont concernées : entreprises individuelles, sociétés, groupement d’intérêt commun ou groupement d’intérêt économique.

Les avantages

Le crédit Spot permet de financer les entreprise en difficulté. Il présente plusieurs avantages : disponible chez la plupart des banques, c’est un crédit simple et rapide à mettre en place.

Il est destiné à pallier aux besoins de couverture des décalages de trésorerie. On peut aussi facilement négocier ses modalités et ce à tout moment, et le taux d’intérêt et plus bas que celui d’un crédit classique, variant entre 0,10 % et 1,50 %.

Imbattable donc.

Les modalités

Solution très souple d’utilisation, le crédit Spot est en fait une avance de trésorerie d’un montant en général très important. Parfait pour combler un trou dans sa trésorerie.

À noter que ce prêt devra être remboursé rapidement, de quelques jours à plusieurs mois selon les banques et sert à financer une opération précise.

Destiné aux entreprises en difficulté qui ont besoin de finaliser une opération, il est possible d’utiliser le montant du crédit par tranches.

C’est un crédit qui peut être très rapidement débloqué et dont les modalités peuvent être négociées (durée, montant, taux, etc.).

5. Le découvert autorisé


Si vous éprouvez une difficulté ponctuelle dans votre entreprise et que vous avez besoin de trésorerie de façon urgente, il est parfois plus simple de demander à votre banquier un découvert autorisé.

Le découvert autorisé fonctionne comme une facilité de caisse. Il diffère cependant sur le montant et la durée de celui-ci.

Sa mise en place est simple, rapide et souple d’utilisation. C’est un système qui permet de financer une entreprise en difficulté.

Les modalités

En bénéficiant du découvert autorisé, vous pourrez gérer vos besoins en trésorerie plus sereinement en attendant le paiement des clients par exemple. C’est une solution simple qui peut répondre aux problèmes de trésorerie des entreprises.

Parfait pour les activités saisonnières, le découvert autorisé est une solution simple à envisager pour les entreprises dont les revenus sont répartis de façon inégales tout au long de l’année.

Durée

Le découvert autorisé reste une forme de crédit; sa durée est en général assez longue, de 3 mois à 1 an en général.

Taux

Le taux applicable est à déterminer avec le banquier.

Comment l’obtenir ?

Pour obtenir votre autorisation de découvert, vous devrez fournir à votre conseiller bancaire des documents comptables afin de prouver la solvabilité de votre société et justifier votre besoin en trésorerie : bilans, compte de résultats, prévisionnel, etc.

Munis de ces informations, vous et votre banquier discutez sur le montant dont vous avez besoin ainsi que des conditions applicables (montant à ne pas dépasser, taux, etc.).

Les différentes formes que peut prendre l’accord de votre banque

L’accord de la banque peut être tacite. C’est-à-dire que votre découvert peut être autorisé sans démarche particulière, votre plafond de dépense sera simplement augmenté.

Ou bien il peut également prendre la forme d’un prêt à signer. La banque quant à elle se rémunère en facturant des frais de mise en place et des intérêts débiteurs liés au montant et à la durée d’utilisation du découvert.


À lire aussi : comment combler un découvert de 2 000 € ?


6. Le crédit équipement et le leasing


Votre machine est soudainement tombée en panne ? Vos ordinateurs ont rendu l’âme ou votre camion refuse de démarrer ? Cela peut mener à la catastrophe : votre activité est bloquée, impossible d’honorer vos clients et donc de se faire payer.

Face à cette dépense importante et non prévue, le besoin en trésorerie est donc urgent. Si vous êtes dans ce cas de figure, un crédit équipement peut être une solution parfaitement viable pour financer vos achats.

De quoi s’agit-il exactement ?

Le crédit équipement est un financement que vous sollicitez pour acheter ou renouveler le matériel de votre entreprise.

Par exemple :

  • Véhicules utilitaires ou industriels.
  • Matériel informatique.
  • Matériel de chantier.
  • Machines agricoles.
  • Outillage.
  • Équipement industriel (machines de production).
  • Matériel médical.
  • Équipement d’exploitation, etc.

C’est un prêt destiné spécifiquement au besoin de trésorerie urgent afin de s’équiper en matériel de production.


À lire aussi si vous travaillez dans le bâtiment : les prêts et les aides pour les pros du BTP.


Un crédit qui peut prendre plusieurs formes

Le crédit équipement peut prendre la forme d’un crédit classique. Toutefois, si vous achetez un véhicule par exemple, vous pouvez faire le choix du leasing (ou crédit-bail), qui est un location longue durée avec option d’achat ou non.

L’établissement financier achète alors le bien (véhicule, machine ou autre) à votre place en échange d’un loyer pour l’usage de ce bien.

Notez que vous n’êtes pas propriétaire du bien en question et que la banque peut le récupérer en cas de défaut de paiement.

Comment obtenir un leasing facilement ?

Pour solliciter votre leasing et mettre toutes les chances de votre côté pour bénéficier de ce prêt urgent, munissez-vous de la facture du bien que vous comptez acheter (machines de production, équipement industriels, etc.).

Votre banquier vous conseille alors sur le meilleur schéma à adopter : apport éventuel, loyers linéaires, dégressifs ou saisonniers, périodicité de remboursement, etc.

Pourquoi passer par un leasing ?

Opter pour le leasing permet de soulager votre trésorerie et de financer vos besoins surtout pour une petite entreprise.

Vous bénéficiez également d’avantages fiscaux

Les loyers sont en effet comptabilisés en charges déductibles (dans les limites fiscalement admises) et la TVA est récupérable.

Le bien dont vous avez tant besoin est intégralement financé et même assuré. Parfait pour répondre au besoin de prêt urgent. Une solution maligne donc pour pallier aux dépenses imprévues en achat de matériel.

7. Prêt éco-énergie ou prêt vert pour les investissements éco-responsables


Le prêt éco-énergie, ou prêt vert, est un dispositif créé sous la houlette de l’État qui aide les entreprises en difficulté à améliorer l’efficacité thermique de leurs bureaux, entrepôts ou magasins.

Proposés en partenariat avec Bpifrance, ces prêts bonifiés par l’État, sans caution et sans garantie exigées, peuvent aller de 100 000 € à 3 000 000 €.

Un dispositif écologique

Parfait pour investir dans de nouveaux équipements modernes, plus économes, moins coûteux et moins polluants, le prêt vert a été initié par l’Etat il y a plusieurs années dans le but de lutter contre le réchauffement climatique, protéger l’environnement et faire des économies énergétiques à l’échelle nationale.

Comment bénéficier du prêt éco-énergie ?

Vous devez être une TPE, PME ou ETI industrielle, âgée de plus de 3 ans et financièrement stable.

Le montant du prêt accordé

Il est dans la limite des fonds propres et quasi-fonds propres de votre entreprise, d’une durée de 7 ans, dont 24 mois de différé d’amortissement en capital.

Notons que ce prêt se fait en cofinancement avec une autre banque qui doit financer un montant au moins équivalent au prêt vert.

Que pourrez-vous financer avec ?

Grâce au PEE, vous pourrez financer l’achat d’équipements permettant d’améliorer l’efficacité énergétique de votre entreprise par exemple :

  • Éclairage basse consommation.
  • Matériel permettant de réduire les émissions de gaz nocifs dans l’air ou de récupération de chaleur.
  • Filtration des eaux usées, et tout autres produits éco-efficients.

À noter que ce prêt permet aussi de financer des solutions immatérielles : mise en œuvre de certifications ou de mises aux normes environnementales.

Comment l’obtenir ?

Rapprochez-vous donc de Bpifrance pour obtenir votre besoin urgent de trésorerie si vous devez faire des travaux à visée énergétique.

Notons que ce prêt n’exige aucune garantie emprunteur car l’État a doté Bpifrance d’un fonds de garantie dédié. Seule une retenue de garantie de 5 % du montant du prêt est prévue, mais qui est restituée après remboursement du prêt, en plus des intérêts qu’elle a produit.

8. Le CLEFE, un financement dédié aux entreprises dirigées par les femmes


Plutôt destiné aux entreprises en phase de création, le CLEFE (Club Local pour les Femmes qui Épargnent) est un crédit à destination des femmes dirigeantes d’entreprises.

C’est l’association RACINES (Réseau d’Accompagnement des Créations et Initiatives avec une Nouvelle Épargne de Solidarité), constatant la difficulté des entrepreneuses à obtenir un crédit d’investissement, qui a créé ce fonds en 1989.

Un fonctionnement simple

Les centaines de membres de l’association contribuent tous les mois de façon modeste à une épargne commune, constituant ainsi peu à peu un capital qui viendra aider une entrepreneuse dans le besoin.

La création de CLEFE répond donc d’abord à un vrai besoin constaté parmi les femmes futures chefs d’entreprise. Notons que ce prêt du CLEFE n’exige pas de garantie, ni d’apport personnel, et le taux d’intérêt est très faible.

Les avantages

Bénéficier du CLEFE présente plusieurs avantages : faire appel à la solidarité féminine et bénéficier non seulement d’une aide financière mais aussi de formation en entreprenariat et de suivi de projets, d’accompagnement, etc.

L’argent levé peut servir à investir dans l’entreprise : achat de matériel, frais de constitution, couvrir les besoins en fonds de roulement ou créer un effet de levier pour solliciter un crédit bancaire si nécessaire.

9. Les Business Angels pour les entreprises innovantes


Vous avez un projet à risque mais à fort potentiel ? Alors faites appel aux business angels ! Comme son nom l’indique, par leur coup d’éclat et leurs investissements massifs, ces individus sont vus comme de vrais anges du business.


Cet article peut aussi vous intéresser : les millionnaires qui font des dons, la liste !


Qui sont-ils ?

Les business angels sont en général des entrepreneurs qui ont réussi et qui souhaitent placer leur argent dans un projet où leur mise peuvent fructifier.

Ces derniers n’hésitent pas à investir dans des projets à risque, en général en phase de démarrage ou de croissance; c’est ce que l’on appelle le capital-risque.

C’est donc de l’argent qu’ils sont prêt à perdre, mais disons-le, ils feront tout pour tirer le maximum de retour sur investissement.

Le prix à payer

En général, en échange d’un apport financier, les business angels bénéficient d’une part du capital de la société. Il n’y a pas de prêt à rembourser comme dans une banque traditionnelle, mais plutôt des associés à récompenser en leur versant une part des bénéfices, sous forme de dividendes.

Mais ce n’est pas tout; les business angels peuvent vous faire profiter de leur expérience dans l’entreprenariat et même vous ouvrir leur carnet d’adresse. Ils sont ainsi des partenaires ou des parrains, et selon leur degré d’implication, des associés.

Mon avis

Les business angels ont parfois des profils atypiques et seront plus séduits par une motivation, une personnalité ou un vrai talent dans l’exécution plutôt que dans un business plan formel.

Si faire appel à eux peut sembler une solution, encore faut-il être prêt à ouvrir le capital de sa société et en céder des parts. Il se peut que ce nouvel associé se montre intrusif, mais cela n’arrive que si la société est mal gérée.

Si vous êtes une entreprise en difficulté et avez un produit innovant et à fort potentiel, alors foncez ! Les business angels seront ravis faire partie de votre aventure et sauront vous accompagner tant financièrement, qu’humainement.

10. Les Cartes de Crédit corporatives


Si vous avez urgemment besoin d’un prêt pour acheter du matériel, investir dans de nouveaux outils de productions, ou vous rendre à l’étranger, vous n’êtes peut-être pas obligé de faire un prêt.

Dans votre cas, une simple carte de crédit corporative peut très bien faire l’affaire.

De quoi s’agit-il ?

La carte de crédit professionnelle sert à payer les dépenses du quotidiens de votre entreprise : déjeuner avec les clients, achats d’ordinateurs, fournitures, meubles, billets d’avion, hôtels, etc.

L’organisme émetteur vous octroie une carte de paiement avec une certaine limite dont vous pourrez jouir instantanément.

Comment fonctionnent-t-elles ?

Certes similaire dans leur fonctionnement aux cartes de crédit pour les particuliers, les cartes de crédit professionnelles ont en général une limite de paiement beaucoup plus élevée.

Parfait si vous avez besoin de faire des achats à gros volumes.

Les avantages

Les cartes de crédit entreprise offrent d’autres avantages, en nature cette fois : par exemple si vous achetez vos fournitures de bureau dans un magasin partenaires de la société émettrice de la carte, vous pourrez en retour bénéficier de réduction ou de cadeaux.

Si vous voyagez souvent, votre carte pourra vous faire gagner des points lorsque vous séjournez dans un hôtel partenaire, etc.

Mise en garde

Ce type de carte ne reste pas moins un crédit avec un taux variable. Même s’il est tentant de faire chauffer la carte, soyez vigilant sur vos dépenses, et gardez un œil sur vos comptes professionnels.

Comment l’obtenir ?

Il est aisé d’obtenir ce type de carte. Il suffit de prouver que vous possédez un compte professionnel dans une banque pour qu’un organisme vous octroie votre carte.

Ainsi vous avez 10 solutions pour obtenir un prêt si vous avez un besoin urgent de trésorerie. Selon votre activité, vous pouvez vous diriger vers une solution plutôt qu’une autre. L’une des qualités premières d’un entrepreneur c’est la persévérance. Alors si ça coince à un endroit, toquez à une autre porte !

Besoin de Trésorerie Urgent Pour Entreprise: 10 Prêts
5 (100%) 4 votes