[2019] Où Mettre Son Argent en Dehors des Banques?


Vous souhaitez sécuriser votre épargne ? Vous désirez vous affranchir du système, et vous prémunir des potentielles crises économiques qui menacent la zone euro ? Avoir conscience des périls qui rôdent autour de votre argent à la banque vous permettra de trouver des placements et des solutions financières, qui vous garantiront une sécurité optimale de vos ressources. Je vais vous donner des pistes pour ne pas laisser toutes vos économies au même endroit.


Votre argent est-il en sécurité ?


Alors que les journaux et informations télévisées nous font part de chiffres et de termes techniques obscurs, il est difficile de se faire une idée de la situation actuelle du climat économique et financier mondial.

Mais ne vous faites pas d’illusion : les évaluations d’agence financières, les tensions politiques et les difficultés d’accords économiques au sein de l’Union Européenne ont déjà un impact sur la sécurité et la valeur de votre argent.

Alors que les dividendes des actionnaires explosent, mais que les ajustements de réglementation fiscale font diminuer les intérêts de votre épargne, et que l’inflation constante fait perdre de la valeur à votre argent, peut-on encore faire confiance aux banques ?



Les placements pour sécuriser son argent


Si vous souhaitiez sécuriser votre retraite, ou développer un capital de sécurité grâce à des taux d’intérêt intéressants sur le papier, les livrets d’épargne et les assurances-vie ne sont plus d’aucun secours en cas de faillite de votre banque.

1. L’investissement dans l’immobilier

L’immobilier représente un investissement particulièrement stable et durable. Le logement est un besoin universel et intemporel : tout le monde aura toujours besoin de se loger.

C’est pourquoi un investissement en immobilier orienté avec sagesse sera pour vous une garantie quasi-absolue de toucher à vie un revenu passif et régulier.

C’est un placement « solide »

Contrairement aux placements volatiles, tels que l’art, les crypto-monnaies, ou encore les investissements en crowdlending vers des start-ups émergentes, l’immobilier ne se repose pas sur un effet de mode.

Les tendances provoquent des mouvements de spéculation importants, et ce type de placements à côte éphémère n’apportent que rarement des bénéfices durables.

Vous allez pouvoir emprunter

Un autre avantage de l’immobilier est que vous pouvez le faire financer par un organisme de crédit. En effet, vous n’avez pas besoin de posséder la totalité du prix d’un bien pour l’acheter.

Seuls 10 % de son montant vous permettent d’obtenir un emprunt. Dans ce cas de figure, méfiez-vous de ne pas vous laisser submerger par les dettes.

L’avantage d’avoir un locataire

Mais, si vous choisissez votre bien avec sagesse, vous obtiendrez facilement des locataires, qui vont rembourser à votre place l’emprunt bancaire avec leurs loyers.

De cette manière, vous êtes en mesure de disposer d’un placement durable et rentable, qui va s’autofinancer, et vous pourrez alors vous concentrer sur d’autres placements.

2. Ouvrir un compte à l’étranger

Les banques françaises démontrent au fil du temps une fragilité de plus en plus flagrante, et la dévalorisation de leur note par les agences financières internationales est à la fois un signe de précarité, et à la fois un facteur de perte de confiance à l’international.

Afin d’éviter de voir tout votre argent disparaître dans une faillite de votre établissement financier, l’une des solutions les plus sages est d’ouvrir un compte bancaire à l’étranger.

Sur le même sujet, lisez cet article qui vous dit comment faire un crédit au Luxembourg.

Pourquoi le faire ?

En vous dirigeant vers un pays étranger, l’objectif sera d’échapper à un système de réglementation et à un fonctionnement financier dangereux.

Le mieux est donc de sortir de la zone euro, puisque les politiques européennes ont imposé des standards de fonctionnement généralisés, afin de faciliter les transactions au sein de la zone monétaire.

En vous orientant en dehors de l’Union et de la zone euro, vous pourrez facilement trouver des banques étrangères à la fois accueillantes envers les étrangers, et qui évoluent dans un environnement financier sécurisé.

Si vous voulez malgré tout rester dans la zone euro, consultez aussi ce guide sur les meilleurs crédits en Belgique.

Les pays étrangers où placer son argent en 2019

La Suisse 

Ce pays dispose de l’économie la plus performante au monde, non-pas en croissance ou en productivité, mais en sécurité et en stabilité. C’est cela que vous devez rechercher !

Les pays capables de gérer toutes les situations économiques sans aucune répercussion sur les populations et les performances des entreprises sont rares.

De plus, les suisses sont des experts indétrônables dans le conseil, la gestion, et les stratégies d’investissement les plus sûres du monde.

Les banques suisses proposent des services véritablement à l’écoute et au petit soin des clients désireux de sécuriser leur épargne.

Les pays d’Asie

Notamment Hong Kong. Ils ont développé une stratégie fiscale avantageuse, et s’appuient sur une économie en croissance constante pour proposer des taux particulièrement intéressants.

Les français sont très bien reçus à Hong Kong, à Taïwan, et à Macao, qui ont développé leurs compétences polyglottes pour augmenter d’autant plus l’accueil des étrangers.

Attention, lorsque vous ouvrez un compte à l’étranger, vous devez le déclarer au fisc français. Si vous ne déclarez pas vos comptes off-shore, vous êtes en situation d’évasion fiscale au regard de la loi française.

3. Investir dans l’or

L’or s’impose encore et toujours comme une référence dans les placements à travers le monde. L’or vous assure une stabilité confortable, et présente l’avantage de gagner de la valeur en situation de crise.

Et oui : lorsque les monnaies papiers s’écroulent sous la spéculation, la seule valeur réelle qui ne ment pas est celle des métaux précieux.

Dans cet autre article, retrouvez les dernières prévisions du cours de l’or.

Il existe plusieurs façons possibles pour investir dans l’or.

Vous pouvez acheter du stock à la bourse

Vous serez alors propriétaire d’une part des mines, raffineries ou négociants en or.

Vous pouvez acheter de l’or physique

Faites-le garder dans un coffre-fort d’une agence spécialisée. Cette solution vous permet de pouvoir accéder à votre or lorsque vous le souhaitez, mais il faudra tenir compte des frais de gardiennage de votre coffre.

Vous pouvez acheter de l’or physique

En optant pour cette solution, vous aurez à portée de main une monnaie universelle, qui traverse le temps et les frontières, pouvant être échangée partout.

Les personnes qui craignent un scénario de crise économique mondiale apprécient particulièrement d’acheter des petits lingotins et pièces d’or et d’argent.

Le platinium et le palladium sont aussi des métaux précieux que vous pouvez acheter au lingotin, même si leur valeur n’est pas aussi robuste que l’or, la référence économique mondiale depuis des millénaires.

4. Rembourser ses dettes : le meilleur investissement pour votre liberté financière

Avoir des dettes à rembourser, c’est comme être pris en otage par vos créanciers. Vous n’obtiendrez votre liberté et votre tranquillité qu’à partir du moment où vous aurez remboursé la rançon qui vous tient captif.

C’est pour cela que le remboursement de vos dettes est un investissement que vous devez considérer comme une priorité.

Les avantages

Vous ne pourrez pas investir et bâtir votre indépendance financière tant que vous serez prisonnier de dettes.

Par ailleurs, tant que vous aurez des dettes à rembourser, vous serez à la merci d’ajustements de réglementation fiscales et devrez en plus lutter contre l’inflation croissante.

Comment se passer des banques ?


Sortir du système bancaire semble apparaître comme une urgence, afin de vous protéger contre les ponctions des gouvernements sur les citoyens pour assurer le remboursement de ses dettes.

Avec les cartes prépayées

Les comptes virtuels et les cartes prépayées permettent de nos jours de vivre normalement en dehors du système bancaire.

Les comptes tels que Nickel, mettent à disposition des clients tous les services de base comme le RIB, qui vous permet de recevoir votre salaire directement sur votre compte.

Attention toutefois, beaucoup de cartes bleues pré-payées ne vous permettent pas d’émettre un RIB, et il faudra bien observer les différents frais appliqués sur les services de votre compte sans banque.

Les désavantages

La grande majorité des comptes sans banque ne permettent pas de contracter de livrets d’épargne ou de crédits. Ce qui n’est sans doute pas plus mal, après tout, puisque, ainsi, vous n’aurez pas la possibilité de vous endetter…

Emprunter de l’argent sans passer par une banque


Il faut tout de même avouer qu’un crédit est parfois le bienvenu pour donner vie à vos projets. Mais ce que vous ignorez sans doute, c’est qu’il est tout à fait possible de contracter un crédit par d’autres moyens.

Pour financer vos projets, comme l’achat d’une nouvelle voiture ou la réalisation de travaux dans votre logement, il existe des solutions à votre portée.

1. Le prêt entre particuliers

Ce système permet d’emprunter mais inclut tout de même des conditions fermes et encadrées. Il est conseillé d’effectuer cette transaction sous la supervision d’un notaire.

Il se portera comme garant des conditions d’emprunt et de remboursement, et se positionnera à vos côtés pour assurer que vos lettres de déclarations de prêt soient bien rédigées, et que chacune des parties engagée dispose d’un exemplaire de la lettre de reconnaissance de dette.

2. Le financement participatif en crowfunding

Ce type de financement s’est amplement démocratisé ces dernières années.

Les élans de solidarité de la part des internautes permettent souvent de financer des projets caritatifs, des investissements d’entreprises, et même des demandes de coup de pouce de la part de particuliers.

Mes conseils pour réussir votre campagne de crowfunding

Il faudra détailler les explications de votre demande, sans jamais vous lamenter sur vos difficultés. Ajouter des photos, et assurer une communication de masse de votre campagne sont des indispensables pour obtenir des résultats rapides et concrets.

Utilisez les réseaux sociaux pour partager votre projet, et assurez une présence importante sur la toile pour créer une communauté autour de votre demande, et proposez, si vous le pouvez, des contre-parties à offrir aux personnes qui vous tendent la main.

3. Les associations

Il existe des solutions de financement solidaires assurées par des associations, telles que les Cigales, qui utilisent l’épargne de ses adhérents pour financer de multiples projets de création de petites entreprises.

Les taux de ces prêts sont relativement bas, ce qui permet même aux personnes en situation précaire, ou dans une phase de création entrepreneuriale d’en profiter.

Ces associations rassemblent des conseillers attentionnés, qui sauront vous guider et vous accompagner dans la création et de développement de votre projet professionnel.

Pour aller plus loin : prenez connaissance de notre guide complet sur l’emprunt sans les banques.

Les banques sont-elles vos amies ?


Les banques du monde entier fournissent des efforts pharaoniques pour diffuser une image de sécurité et de confiance.

Traditionnellement, elles avaient pour rôle de sécuriser l’argent des citoyens et des entreprises, qui était plus en sécurité dans un coffre gardé plutôt que dans un bas de laine caché au fond d’un tiroir.

Le développement d’un modèle économique global, basé sur la spéculation des marchés et les évolutions de taux des devises, a changé radicalement leur rôle dans la société.

Elles ont pour objectif premier de se faire de l’argent avec votre argent

Vous pouvez vérifier cette triste réalité lors de chaque rendez-vous avec votre banquier : il tente de vous vendre la formule ou la carte bleue la plus coûteuse, et essaye de vous convaincre de placer autant que possible dans des livrets d’épargne.

Même lorsque vous rencontrez des difficultés financières, votre banque trouve le moyen de gagner de l’argent avec votre dette. Les frais de découvert en sont la meilleure illustration : on vous prélève de l’argent car vous n’avez pas assez d’argent !

Elles ont trop de pouvoir

Les banques sont des entités appliquant un monopole et une pression incommensurable sur les économies des pays du monde entier. Certains groupes financiers possèdent parfois plus de pouvoir que des nations entières !

Cependant, cela ne signifie pas que ces systèmes sont infaillibles, et les risques sont bien réels à notre époque.

L’instabilité est de plus en plus flagrante

Les pertes de confiance se multiplient, et les tensions de différentes natures créent un climat global qui nous rapproche de plus en plus des scénarios catastrophes, dans lesquels les civilisations s’effondrent.

Même sans en arriver à une situation aussi dramatique qu’une guerre civile mondiale, le risque de crise majeure est une réalité que l’on ne peut ignorer, et il revient à chaque citoyen de prendre les mesures  pour assurer sa sécurité financière.

On tentera toujours de vous rassurer, et de vous faire entrevoir un futur radieux. N’oubliez pas que les belles promesses des groupes financiers n’assurent pas votre sécurité.

Elles ne sont pas l’abri des crises


La crise économique de 2008 a ébranlé la planète entière, non-seulement car elle fut provoquée suite à des spéculations insoutenables, mais également car la communauté internationale s’en rendu compte d’une vérité qui dérange : les banques ne sont pas infaillibles.

La faillite de Lehman Brothers a provoqué une onde de choc auprès des particuliers, qui se sont libéré de l’illusion soigneusement orchestrée sur toute la planète.

Cependant, la méfiance provoquée par la crise de 2008 fut maîtrisée avec virtuosité, par des discours politiques qui ont habilement convaincu les populations que l’austérité était le seul moyen d’éviter une guerre civile globale.

La situation économique globale pousse à spéculer

Or, l’éclatement des bulles spéculatives provoque des chutes brutales, et conduit à des faillites sans issue.

Les banques, lorsqu’elles spéculent sur les places de marché avec votre argent, s’exposent à cet éclatement, si elles ne parviennent pas à fournir en aval les performances financières qui leur sont exigées.

Que se passe-t-il quand une banque fait faillite ?


La faillite d’un établissement financier est très similaire à celle d’une entreprise quelconque. La faillite est une procédure judiciaire de dernier recours, lorsqu’on ne parvient plus à rembourser ses dettes.

Vente des actifs

À ce moment-là, puisque les performances de la société ne sont pas suffisantes pour générer des profits suffisants pour rembourser les créances (souvent accumulées par spéculation), la dernière solution est la vente des actifs, c’est-à-dire les ressources réelles et possessions de la société.

Parmi ces actifs, nous pourrions citer les biens physiques, les possessions immobilières, mais aussi les parts de marché, si la société est actionnaire sur une place boursière.

Les profits générés par la vente de ces actifs vont être utilisés pour rembourser les passifs

C’est-à-dire les dettes de l’entreprise. Les passifs les plus souvent impliqués dans les faillites sont des emprunts d’investisseurs, qui espéraient toucher des dividendes en pariant sur les performances de la société spéculative.

Vous êtes protégé (en principe)

Quand votre banque fait faillite, votre argent est théoriquement protégé à hauteur de 100 000 € au maximum.

Ce montant est protégé par les clauses du Fond de Garantie des Dépôts, un dispositif spécifiquement mis en place, pour apporter une plus grande confiance des citoyens en cas d’instabilité, évitant les mouvements de panique, durant lesquels la population retirerait tout son argent des comptes courants et épargne.

La limite : 100 000 €

Vous avez l’assurance de récupérer le montant de votre compte, jusqu’à 100 000 €. Au-delà des 100 000€, la banque peut prélever votre argent pour rembourser ses dettes.

Si elle prélève de votre argent pour rembourser ses dettes, vous deviendrez son créancier de la banque, elle devra ensuite vous rembourser l’argent qu’elle aura ponctionné sur votre ou vos comptes.

Toutefois, le remboursement de l’argent prélevé pour rembourser ses dettes n’est pas garanti !

En effet, si la banque n’arrive pas à régulariser sa situation auprès de ces agents économiques, rien ne vous garantit que vous reverrez un jour la couleur de votre argent.

Comment se prémunir de tout cela ?

Pour vous protéger contre le péril évident d’un tel scénario, il convient de savoir analyser la situation économique globale, afin de réagir rapidement en cas d’apparition des premiers signes d’une crise.

Apprendre à maîtriser les schémas de fonctionnement de l’économie mondiale est un pré-requis indispensable pour prendre les décisions les plus sages, qui assureront la sécurité de votre argent.

Une situation économique globale en équilibre précaire


De nos jours, les mesures prises en 2008 pour sauver le système ne pourraient pas être appliquées : la dette mondiale, qui atteignait début Mars 2019 plus de 178 000 milliards de dollars, représente environ 234 % du PIB mondial ! Voici pourquoi.

Des crédits instables

De plus, la qualité et la stabilité des crédits accordés aux états emprunteurs n’ont de cesse de se dégrader, entraînant des difficultés croissantes de remboursement.

Nous n’avons plus confiance

Le profilage négatif des entreprises candidates aux crédits et les dégradations de notes de rating par les agences financières se sont multipliés, conduisant à une perte de confiance, et provoquant un accroissement des investissements spéculatifs.

Trop de dettes

Par ailleurs, la multiplication des dettes d’avenir ajoute à la pression exercée sur les pays, et cette spéculation au PIB expose les états à devenir otages de leurs agents économiques créanciers.

Mettre son épargne en sécurité

Face aux risques grandissants qui menacent les banques de France et de la zone euro, il devient vital d’agir et de prendre votre situation financière en main.

Si vous faites partie de ceux et celles qui ne souhaitent absolument pas laisser leur argent aux mains du hasard et du gouffre économique de la dette, il faudra placer votre épargne dans des placements sécurisés.

Orienter vos placements vers des niches et investissements réels, vous aurez la certitude de pouvoir disposer d’une somme de secours en cas de problème.

Pour aller plus loin, et vous affranchir complètement de la prise d’otages exercée par les banques sur les particuliers, sachez qu’il est possible de sortir de ce système !