mon-argent.fr

Fraude carte bancaire

Que faire en cas d'utilisation abusive de la carte de crédit ?

Ce que tu dois savoir

  • Si ta carte est volée ou si les données sont utilisées à mauvais escient, ta responsabilité est engagée à hauteur de 50 euros maximum.
  • En règle générale, les conditions contractuelles supposent que tu n’as pas fait preuve de négligence grave ou d’intention frauduleuse et que tu déclares immédiatement la perte.
  • Par négligence grave, les banques entendent par exemple le fait de conserver le code secret avec la carte. Dans ce cas, tu peux être tenu pour entièrement responsable.

Comment les obtenir

  • Reste calme
  • Bloque ta carte et déclare le vol de carte si elle est volée, ceci est gratuit
  • Demandes le remboursement d’argent auprès de ta banque

1

Qu'est-ce que c'est la fraude à la carte bancaire?​

Tu ne peux jamais totalement exclure une utilisation abusive de tes données. Cela peut arriver à tout le monde, par exemple dans le cas de :

Perte de carte : Si tu perds ta carte de crédit, la personne qui la trouve peut l’utiliser. Avec le numéro de carte de crédit au recto et le chiffre de contrôle au verso de la carte, les achats sur Internet fonctionnent dans de nombreux cas. Dans certains magasins, le paiement fonctionne également par signature – et celle-ci peut être falsifiée.

Courriels infectées : Les pièces jointes infectées dans les courriels sont une source populaire, les criminels utilisant ces pièces jointes pour installer des logiciels malveillants sur les ordinateurs des consommateurs, qui enregistrent toutes les données saisies. Une autre méthode fréquemment utilisée consiste à rediriger les utilisateurs vers des pages Internet préparées, où ils sont invités à saisir leurs données.

Piratage : Par ailleurs, les banques et les boutiques en ligne font régulièrement l’objet de piratages informatiques réussis. Ainsi, mi-2019, la banque américaine Capital One avait été touchée, un pirate ayant récupéré les données de cartes d’environ 100 millions de clients. Début 2016, en Allemagne, des dizaines de milliers de données de cartes sont tombées entre les mains de tiers à la suite d’une fuite de données.

Achat en ligne : Les mesures de sécurité techniques varient d’une boutique en ligne à l’autre. Réfléchis donc bien aux boutiques en ligne auxquelles tu veux confier tes données. Cela vaut également pour les applications pour smartphones qui peuvent avoir accès aux données de tes cartes. Plus tu confies les données de ta carte de crédit à des entreprises, plus le risque d’utilisation abusive de la carte augmente. Cela ne signifie pas que les entreprises agissent dans une intention frauduleuse, mais que le risque d’être victime d’un piratage, par exemple, augmente si tu as déposé tes données confidentielles auprès de nombreuses entreprises.

2

A qui peut arriver la fraude à la carte bancaire ?

Sépare carte et code : Ne conserve en aucun cas ton code secret avec la carte correspondante. En cas d’abus, tu seras accusé de négligence grave et tu seras entièrement responsable des dommages causés.

Lis tes décomptes : Vérifie bien tes décomptes de carte de crédit. Il peut par exemple arriver que des fraudeurs effectuent un prélèvement dit « test ». Souvent, ils ne prélèvent qu’un ou deux centimes sur ton compte. Si cela passe inaperçu auprès de ta banque, les escrocs essaieront de retirer le plus d’argent possible de ton compte par le même moyen. Ou alors, les criminels essaient de prélever le plus d’argent possible sur ta carte ou l’utilisent pour faire des achats en ligne. En cas d’irrégularités, contacte immédiatement ta banque et fais éventuellement bloquer ta carte. Tu devrais continuer à contrôler les factures même après le blocage.

Fais attention en ligne : De nombreux escrocs à la carte de crédit se concentrent désormais sur Internet. Vérifie toujours soigneusement l’adresse dans ton navigateur Web lorsque tu es invité à saisir tes données. Les signes indiquant que tu as été redirigé vers un site frauduleux sans t’en rendre compte sont l’absence de « https:// » dans la barre d’adresse ou le fait que le fournisseur du site d’origine ne figure plus dans la barre d’adresse. Au moindre doute sur l’authenticité du site Internet, mieux vaut renoncer à l’achat.

Demande ta banque : Les banques peuvent sécuriser davantage les cartes et te donner le contrôle. Tu bloques alors la carte pendant un certain temps, si tu ne la trouves peut-être pas à ce moment-là, et tu la débloques ensuite. Tu peux aussi limiter cela à certains pays ou à certaines fonctions, comme les retraits et les paiements. Les messages push lors des transactions peuvent également t’alerter sur les fraudes. En règle générale, tu as besoin de l’application de ta banque pour ces services, dans laquelle tu gères les paramètres. Les fonctions auxquelles tu as accès dépendent de chaque prestataire.

3

Comment te protéger contre les abus ?​​

Sépare carte et code : Ne conserve en aucun cas ton code secret avec la carte correspondante. En cas d’abus, tu seras accusé de négligence grave et tu seras entièrement responsable des dommages causés.

Lis tes décomptes : Vérifie bien tes décomptes de carte de crédit. Il peut par exemple arriver que des fraudeurs effectuent un prélèvement dit « test ». Souvent, ils ne prélèvent qu’un ou deux centimes sur ton compte. Si cela passe inaperçu auprès de ta banque, les escrocs essaieront de retirer le plus d’argent possible de ton compte par le même moyen. Ou alors, les criminels essaient de prélever le plus d’argent possible sur ta carte ou l’utilisent pour faire des achats en ligne. En cas d’irrégularités, contacte immédiatement ta banque et fais éventuellement bloquer ta carte. Tu devrais continuer à contrôler les factures même après le blocage.

Fais attention en ligne : De nombreux escrocs à la carte de crédit se concentrent désormais sur Internet. Vérifie toujours soigneusement l’adresse dans ton navigateur Web lorsque tu es invité à saisir tes données. Les signes indiquant que tu as été redirigé vers un site frauduleux sans t’en rendre compte sont l’absence de « https:// » dans la barre d’adresse ou le fait que le fournisseur du site d’origine ne figure plus dans la barre d’adresse. Au moindre doute sur l’authenticité du site Internet, mieux vaut renoncer à l’achat.

Demande ta banque : Les banques peuvent sécuriser davantage les cartes et te donner le contrôle. Tu bloques alors la carte pendant un certain temps, si tu ne la trouves peut-être pas à ce moment-là, et tu la débloques ensuite. Tu peux aussi limiter cela à certains pays ou à certaines fonctions, comme les retraits et les paiements. Les messages push lors des transactions peuvent également t’alerter sur les fraudes. En règle générale, tu as besoin de l’application de ta banque pour ces services, dans laquelle tu gères les paramètres. Les fonctions auxquelles tu as accès dépendent de chaque prestataire.

4

Comment procéder au cas d'un prélèvement frauduleux ?

Si, malgré toutes les précautions prises, tu es victime d’une fraude à la carte de crédit, reste calme et procède de la manière suivante :

Bloquer la carte

Nous te recommandons de faire bloquer ta carte de crédit dès que tu as le moindre soupçon de fraude. Tu as deux options pour cela. Soit tu appelles directement ta banque, soit tu utilises le numéro gratuit 0 892 705 705 de l’appel d’urgence de blocage. Malheureusement, tous les prestataires ne participent pas à cet appel d’urgence.

Si tu appelles de l’étranger, tu paieras les frais de l’opérateur étranger. Tu dois utiliser le préfixe pour la France, en général le 0033, dans certains pays comme le Chili ou la Finlande, le préfixe est différent. Si tu pars en vacances, il est donc préférable de vérifier à l’avance comment ta banque gère la situation. Une fois rentré, le blocage se fera probablement de manière plus détendue.

Si tu as une carte de crédit American Express, appelle la société de cartes de crédit (0033 1 47 77 72 00), car contrairement à Mastercard et Visa, American Express émet elle-même les cartes de crédit.

Demande une confirmation de l’annonce. Tu pourras ainsi prouver que tu as rempli ton obligation d’annonce. L’émetteur de la carte de crédit est tenu de confirmer l’annonce.

Par le biais de l’appel d’urgence pour le blocage, tu peux bloquer d’autres supports que la carte de crédit, notamment les cartes de téléphonie mobile, les cartes bancaires et la fonction d’identité électronique des cartes d’identité. »

Déclarer un vol de carte​

Si tu penses que ta carte de crédit a été volée, tu devrais le signaler non seulement à ta banque, mais aussi à la police. Fais-toi également confirmer cette déclaration. Cela vaut également si la carte n’a pas été volée, mais que tu penses tout de même que quelqu’un l’a utilisée de manière abusive.

Rembourser l’argent

Si tu découvres des erreurs sur ton décompte, tu peux demander le remboursement de l’argent. Le délai légal est de huit semaines, mais tu as généralement plus de temps. Cela s’explique par le fait que les sociétés de cartes de crédit Mastercard et Visa ont fixé des délais plus longs dans leurs règles pour la procédure de chargeback. Tu ne devrais toutefois pas les épuiser, car les règles prévoient également que tu agisses le plus rapidement possible.

Tu peux télécharger les formulaires correspondants sur les sites web des prestataires. Les motifs de réclamation possibles sont des transactions qui ont été retirées plusieurs fois du compte ou que tu n’as pas effectuées.

Quels sont les frais en cas de fraude ?

Le blocage d’une carte de crédit ne te coûte rien. Il en va autrement si tu as besoin d’une nouvelle carte. Pour cette carte de remplacement, la banque ne peut exiger que les frais qu’elle a réellement engagés.

Chez Mastercard et Visa, il existe une « Zero Liability Protection ». Ainsi, les clients ne sont pas du tout responsables en cas de fraude. En règle générale, les conditions contractuelles supposent que tu n’as pas fait preuve de négligence grave ou d’intention frauduleuse et que tu déclares immédiatement la perte. Par négligence grave, les banques entendent par exemple le fait de conserver le code secret avec la carte. Dans ce cas, tu peux être tenu pour entièrement responsable. Dans de tels cas, même la Zero Liability Protection ne t’aide pas.

5

Questions supplémentaires

3D Secure​

………………

Chargeback

………………

Cartes pour voyages, l’étranger

book stack

Pour qui: gens sans fric, gens sans papiers. Alternatives: cartes de débit avec contrôle de coût

bullseye_target

120 offres analysées, 4 recommendations: Paribas, LCL, N26, Hellobank

Types de cartes

book stack

Pour qui: gens sans fric, gens sans papiers. Alternatives: cartes de débit avec contrôle de coût

bullseye_target

120 offres analysées, 4 recommendations: Paribas, LCL, N26, Hellobank