4 Banques Qui Prêtent Aux FICP Interdit Bancaire

Personne n’est totalement à l’abri d’imprévus financiers, et à la difficulté de finir les fins de mois, s’ajoute souvent les obstacles imposés par l’interdit bancaire, le surendettement et le FICP. Pourtant, vous n’êtes pas complètement seul face à ces défis : il existe des solutions bancaires pour vous permettre de vivre à nouveau normalement. Retrouvez votre citoyenneté financière avec cet ensemble de conseils pour interdits bancaires et FICP.

Comprendre le fichage bancaire


Depuis 1989, le Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP) recense et encadre, par une réglementation stricte, les personnes en situation de surendettement et les particuliers déclarés en incident de paiement à la Banque de France.

Qu’est-ce qu’un incident de paiement ?

Il survient lorsque vous ne parvenez plus à rembourser un crédit ou une dette. Les causes de cette insolvabilité peuvent être diverses : perte d’emploi, divorce, faillite personnelle.

Vous vous exposez à un incident de paiement à partir de 2 mensualités de crédit non soldées, ou après une période de 60 jours de mise en demeure de remboursement de dette de plus de 500 €.

Pour l’éviter, répondez à la mise en demeure

Quel que soit le crédit que vous avez contracté en tant que particulier (crédit à la consommation, prêt immobilier, regroupement de crédit, etc), vous risquez un incident de paiement si vous ne parvenez pas à honorer la mise en demeure de recouvrement.

Votre créancier doit vous informer par courrier recommandé que vous disposez d’un délai de 30 jours pour régulariser votre situation, avant que celui-ci ne lance une procédure d’inscription au FICP.

Passé ce délai, le créancier (banque, organisme d’emprunt privé, agence immobilière, huissier) remettra votre dossier à la Banque de France, incluant le détail du crédit, des sommes dues, et la date établie de l’incident de paiement.

Le fichage FICP peut durer jusqu’à 5 ans

Durant toute cette période, vous serez soumis à des restrictions financières et bancaires rigoureuses, parmi lesquelles l’interdiction de contracter un prêt immobilier.



Le surendettement est un cas différent de l’incident de paiement

Un particulier peut prendre lui-même l’initiative de se déclarer en situation de surendettement. Cette démarche vous permet de disposer d’un encadrement pour le redressement de votre situation.

L’instruction de votre dossier sera étudiée, et donnera lieu à un plan de redressement, incluant des mesures imposées à vos créanciers.

C’est une protection pour vous

Prendre l’initiative de poser un dossier de surendettement peut vous protéger contre une déclaration d’incident de paiement : un créancier ne peut déclarer d’incident de paiement si vous avez saisi la commission de surendettement.

Comment fonctionne la radiation ?

Quand un particulier est inscrit au FICP, ses droits et libertés bancaires sont particulièrement restreintes. En effet, tous les établissements de crédit ont l’obligation de consulter le FICP pour chaque client potentiel.

Ce fichier national peut aussi être consulté pour les attributions de moyens de paiement ou pour l’ouverture d’un compte en banque.

Sachez distinguer le fichage de l’interdiction

Attention, si vous êtes fiché au FICP, une banque peut vous accorder un moyen de paiement ou un prêt. C’est seulement en cas d’interdit bancaire que les banques seront dans l’obligation de refuser vos demandes.

Comprendre l’interdit bancaire


Lorsque vous émettez un chèque sans provision, vous vous exposez à une interdiction bancaire. Suite à ce rejet, votre banque va transmettre votre situation à la Banque de France, qui vous inscrira au Fichier Central des Chèques.

À partir de cet incident, vous ne pourrez plus faire de chèques. Vous devrez rendre votre/vos chéquiers, et ne pourrez plus posséder de chéquiers durant une période maximale de 5 ans.

Qu’est-ce que cela va impliquer dans votre quotidien ?

L’interdiction bancaire vous expose également à d’autres pénalités financières, comme :

  • La suppression de vos cartes bleues.
  • La suppression de votre autorisation de découvert.
  • Des chances d’obtenir un crédit quasi-nulles.

Les banques ne prendront pas de risques

En effet, les banques et établissements de crédit privés sont extrêmement frileux au regard des interdits bancaires, et, bien que ce fichage ne vous interdit pas légalement de demander un prêt, vous devrez apporter une solide caution pour que votre demande soit acceptée.

Mais la régularisation peut aller très vite

Si vous ne régularisez pas votre situation, votre interdiction bancaire peut être effective sur une période maximale de 5 ans.

Lorsque vous aurez régularisé votre situation, votre banque devra transmettre votre situation sous deux jours à la Banque de France, qui mettra fin à votre fichage au FCC.

Les banques pour les interdits bancaires et FICP


Il est tout de même possible d’ouvrir un compte bancaire en étant FICP. Certains établissements acceptent de vous recevoir comme client, sous certaines conditions.

Les particuliers sous le coup d’une interdiction bancaire suite à un rejet de chèque peuvent négocier de nouvelles conditions d’utilisation de leur compte avec leur banquier.

Des aménagements dont vous pouvez bénéficier

Parmi les mesures qui seront immanquablement appliquées, votre banquier vous proposera une formule de compte avec une carte de paiement limitée et à autorisation systématique, une interdiction de découvert, et une interdiction de posséder un chéquier.

La carte de paiement à autorisation systématique

Elle permet d’éviter les découverts : à chaque fois que vous effectuez un retrait ou un paiement (en ligne ou chez un commerçant), la requête de paiement est vérifiée selon la solvabilité de votre compte.

Si votre compte bancaire n’est pas suffisamment approvisionné, le paiement sera rejeté.

Les cartes bancaires limitées

Elles disposent d’un seuil maximal de dépenses. Le plafonnement de votre carte vous empêche de retirer ou de payer au-delà d’un certain montant chaque semaine.

Le plafond de votre carte pourra être relevé après quelques années, si votre situation est régularisée, et que vous démontrez un approvisionnement régulier (reprise d’emploi en CDI par exemple).

Ces mesures sont parfois insuffisantes au regard de certains établissements, qui ne voudront plus de vous comme client. Si tel est votre cas, il vous faudra vous tourner vers un établissement qui accepte les interdits bancaires et les FCIP.

Les organismes de crédit pour FICP


Il est souvent difficile de trouver un crédit urgent pour les interdits bancaires, mais sachez qu’il existe des solutions pour vous venir en aide.

En effet, le crédit est une transaction financière qui peut vous sauver la vie durant les fins de mois difficiles, et vous permettre de sortir de cette interminable précarité.

Lorsque vous êtes fiché au FCIP, au FCC, ou interdit bancaire, il est quasiment impossible d’obtenir les faveurs des banques conventionnelles pour obtenir un crédit. Or, ce sont souvent les personnes en difficultés qui ont le plus besoin d’un petit coup de pouce financier…

Un crédit vous aidera par exemple à acheter une voiture, et accéder ainsi à de nombreuses opportunités d’emploi. Voici les organismes qui peuvent vous accorder un prêt pour interdit bancaire et FCIP :

Cashper

Cette plate-forme est spécialisée dans les micro-crédits aux particuliers. En quelques minutes, vous pourrez demander un crédit allant jusqu’à 1 000 € au maximum.

Vous avez le choix entre deux formules de crédit selon vos besoins et vos préférences.

1. Le crédit Start

Cette formule est parfaite pour des petites sommes, jusqu’à 199 €. Après avoir reçu le virement sur votre compte, vous disposerez d’un délai de 14 jours pour compléter le remboursement de votre micro-crédit.

2. Le crédit Plus

Cette formule sera privilégiée pour des prêts de 200 à 1 000 €. Vous pourrez choisir votre délai de remboursement : 15 ou 30 jours après réception du virement sur votre compte.

Les conditions

Pour obtenir un crédit urgent chez Cashper, il vous suffit d’avoir au moins 21 ans, de résider en France, et de justifier d’un revenu fixe mensuel (emploi, allocation chômage).

Taux d’intérêt et remboursement

Les taux d’intérêt de Cashper sont de 17,9 %, vous devrez donc rembourser environ 118 € après avoir obtenu un prêt de 100 €.

Si vous dépassez les délais de remboursement, vous serez pénalisé de frais de 20 € supplémentaires pour chaque tranche de 10 jours. Après 30 jours de dépassement de délai, vous vous exposez à un fichage FICP.

L’ADIE

La dimension sociale de cet organisme vous apporte des solutions concrètes, adaptées à votre situation, et un accompagnement attentionné par des conseillers.

L’Association pour le Droit à l’Initiative Économique se concentre avant tout sur la création de projets professionnels. Si vous souhaitez lancer une activité en indépendant, et avez besoin d’un petit coup de pouce humain et financier, l’ADIE est l’adresse parfaite pour amorcer votre nouveau départ.

Les micro-crédits proposés par l’ADIE sont octroyés selon 3 critères :

  1. Votre motivation dans la création de votre projet.
  2. Le potentiel d’implantation et de développement de votre projet.
  3. Vos capacités de remboursement sur une base mensuelle.

À lire aussi : tous les micro-crédits pour FICP (CAF…).

Quel est le montant ?

Les prêts accordés par l’ADIE peuvent aller jusqu’à 10 000 €, et vous pouvez étaler vos remboursements sur une période maximale de 48 mois (4 ans).

De plus, vous pouvez demander un financement complémentaire pour assurer un développement robuste à votre entreprise, comme un prêt d’honneur ou une prime régionale.

Quel est le taux d’intérêt ?

Le taux d’intérêt appliqué par l’ADIE est de 7, 53 %.

Ces intérêts sont réutilisés par l’association pour venir en aide à d’autres personnes, et pour mener des actions sociales de solidarité auprès des jeunes, des femmes précaires, des jeunes de quartiers et des personnes isolées.

De l’argent et un accompagnement pour créer votre société

Par ailleurs, l’ADIE vous apporte un véritable accompagnement personnalisé tout au long de la création de votre projet, et même longtemps après.

Vous rencontrerez dans un premier temps un conseiller, qui écoutera vos idées, et vous aidera à trouver les solutions, les spécificités et les caractéristiques du marché que vous visez.

Ces entretiens sont des occasions rêvées pour établir une stratégie de création et de développement solide et sécurisée.

N’oubliez pas que toutes les idées et toutes les compétences peuvent mener à des opportunités de développement et d’indépendance : vous êtes très doué en mécanique auto, le jardinage, la plomberie, la couture ?

Vous pouvez créer votre propre société avec l’aide de l’ADIE, grâce à laquelle vous pourrez acquérir du matériel professionnel, faire la promotion de votre activité auprès du grand public, et, pourquoi pas, engager un premier employé.

Je vous conseille aussi de prendre connaissance des associations qui peuvent vous aider à faire un micro crédit social.

Quelles banques acceptent les interdit bancaire & FICP pour des prêts d’argent ?


Les grandes institutions bancaires conventionnelles (BNP, Crédit Agricole, HSBC, Banque Postale, etc) n’acceptent que très rarement les interdits bancaires et les fichés FCIP parmi leur clientèle.

Cependant, il existe tout de même des établissements financiers qui pourront accepter de vous offrir leurs services. Voici pour vous les solutions bancaires accessibles aux interdits et fichés FCIP.

Néo-banque N26

Cette banque allemande n’est pas soumise à la réglementation bancaire française. C’est une solution très prisée par les personnes à la recherche d’une banque pour interdits bancaires et FCIP.

Avec N26, vous pourrez ouvrir un compte, et profiter d’une carte Mastercard gratuite en optant pour l’offre standard.

Combien faut-il gagner ?

Vous pouvez ouvrir votre compte N26 sans condition de revenu, ce qui est idéal pour vous remettre sur pied après un coup dur.

Bien entendu, il y a quelques conditions d’utilisation à respecter avec cette banque pour interdits bancaires : les découverts ne sont pas autorisés, et les paiements sont à autorisation systématique.

Combien ça coûte ?

Avec la formule Premium de cette banque pour FCIP, vous pourrez bénéficier de services étendus, d’assurances et d’une carte à plafonnement plus élevé. La formule Premium coûte un peu moins de 10 € par mois.

La formule Metal (16,90 € par mois) est plus prestigieuse encore, vous permet d’utiliser une carte haut de gamme et ouvre l’accès à des assistances et assurances élargies, ainsi qu’à des partenariats avec des commerçants.

Néo-banque Revolut

Cette banque 100 %  en ligne est britannique. Les interdits bancaires et FCIP peuvent ouvrir un compte chez cette banque et recevoir une carte de paiement internationale sans frais de tenue de compte.

L’offre Standard est la plus économique, et les offres supérieures vous ouvrent également accès  à des services d’assurance et d’assistance, même à l’étranger.

Cette banque pour interdit bancaire et FCIP est également très accessible, avec une interface intuitive, qui vous permet d’ouvrir et de gérer votre compte sur smartphone.

Compte Anytime

Ce compte en ligne pour interdits bancaires et FCIP peut être ouvert en moins de 5 minutes. Avec ce compte bancaire en ligne, vous recevrez une carte de paiement internationale et aussi un RIB, ce qui est parfait pour recevoir un salaire par virement, même en étant interdit bancaire !

Le compte pour FCIP Anytime est ouvert aux particuliers sans conditions de revenu. Le découvert est impossible avec ce compte, et tous vos paiements par carte (en ligne ou chez un commerçant) sont à autorisation systématique.

Anytime est un excellent compte pour interdits bancaires, qui peut être géré avec simplicité et rapidité. Vous recevez des notifications par SMS des opérations en temps réel. Pour 9,50 € par mois, vous pouvez recevoir une carte MasterCard internationale.

Sogexia

Sogexia est une excellente solution de comte pour interdits bancaires et FCIP, notamment grâce à une variété de service accessibles à tous, simplement et rapidement.

Parmi les solutions financières proposées par Sogexia, vous pourrez ouvrir un compte en ligne pour recevoir, retirer, envoyer de l’argent par virement, ou encore appliquer des prélèvements automatiques.

Les conditions d’ouverture

L’ouverture de ce compte pour interdit bancaire est rapide, gratuite et sans dépôt minimum, vous pourrez donc ajouter de l’argent petit à petit.

Avec votre compte Sogexia, vous recevrez un RIB, que vous pourrez remettre à votre employeur pour collecter votre salaire.

Vous aurez une carte de paiement

En ouvrant votre compte SmartPlay chez Sogexia, vous recevrez sous une dizaine de jours une carte de paiement prépayée rechargeable, grâce à laquelle vous pouvez faire des achats et retirer du liquide dans tous les distributeurs automatiques.

La carte de paiement pour interdit bancaire Sogexia est une Visa ou une Mastercard, que vous pourrez utiliser à l’international.

Sur votre espace personnel Sogexia vous pourrez accéder à toutes vos opérations en temps réel. De plus, la carte prépayée Sogexia dispose d’une sécurisation 3D secure, qui renforce la vérification de votre autorisation pour chaque achat en ligne.

Quel est le plafond de dépenses ?

Le plafond journalier de votre carte peut être ajusté de 250 à 650 €, ce qui vous permet de réguler vos dépenses et d’éviter les dépassements de budget.

Comme les autres comptes prépayés, votre compte Sogexia ne permet aucun découvert.

Combien coûte la carte ?

L’un des avantages principaux de cette solution bancaire pour interdit bancaire est la gratuité de la carte. En effet, les virements, retraits et paiements sont sans aucuns frais, ce qui est parfait pour toutes les personnes en difficulté à la recherche d’une solution fiable et au meilleur prix pour se remettre sur pied.

Zoom sur le compte Nickel

La particularité de ce compte a fait beaucoup couler d’encre lors de sa création. Nickel n’a de cesse de rassembler des utilisateurs partout en France, et il fait partie des comptes accessibles aux interdits bancaires et FCIP.

Comment faire pour l’ouvrir ?

Pour ouvrir ce compte en tant qu’interdit bancaire, il vous suffit de vous rendre chez un buraliste participant. Plus de 2 800 buralistes partenaires sont répartis en métropole, et il ne faudra que quelques minutes, votre carte d’identité et un achat de départ de 20 € pour ouvrir votre compte Nickel.

Pour 20 € par an, vous pourrez profiter d’une carte Mastercard internationale.

Une carte de paiement et un RIB

Après avoir acheté votre pack Nickel, et renseigner vos coordonnées et informations personnelles sur la borne du buraliste, vous disposerez d’une carte de paiement et d’un RIB.

La solution Nickel est l’une des banques alternatives préférées des interdits bancaires français. Vous pourrez effectuer des dépôts en ligne ou en vous rendant chez votre buraliste partenaire.

Le RIB est une bouée de sauvetage pour tous les FCIP et interdits bancaires à la recherche d’un nouveau départ : il vous permet de recevoir un salaire par virement. Tout comme les autres comptes en ligne et banques alternatives, le compte Nickel n’autorise pas de découvert.

Les frais

Si le compte Nickel est sans aucun doute l’un des plus faciles d’accès (y compris pour les personnes peu familières avec le web), les frais de dépôt peuvent poser un problème si vos difficultés financières sont importantes.

Il faudra en effet acheter le pack à 20 €, et compter des frais pour chaque dépôt, correspondant à la commission de votre buraliste.

Pour un dépôt de 20 € sur votre compte Nickel, il faudra compter environ 1 € de frais pour votre commerçant participant.

Comment choisir une carte prépayée ?


Les offres de cartes de paiement prépayées se sont très largement développées et diversifiées ces dernières années.

Afin de pouvoir retrouver la sécurité et la liberté d’usage comparable à un compte bancaire, voici les critères que vous devrez peser pour choisir une carte bleue prépayée.

1. Les frais

C’est sans doute le premier aspect à prendre en compte dans votre choix. Certaines cartes exigent un dépôt minimum, et entraînent des frais sur les retraits en DAB, sur les émissions de virements, ou sur les réceptions d’argent.

Prenez aussi le temps d’étudier les frais des différentes formules de cartes prépayées. Les cartes gratuites offrent souvent des services limités, mais il sera peut être superflu de payer une cotisation mensuelle pour des services que vous n’utiliserez jamais (assurance, assistance internationale…).

2. La sécurité

Toutes les cartes ne disposent pas du même niveau de sécurisation. Dirigez-vous en priorité vers les cartes dont le BIN n’est pas considéré « à risque » par son scoring.

Le système 3D secure est un avantage de poids pour effectuer des achats et paiements en ligne après une vérification complète de votre ordre de transaction : le paiement ne se fera pas sans votre accord à l’aide d’un code confidentiel.

3. Le RIB

Disposer d’un RIB/IBAN est primordial de nos jours, afin de pouvoir recevoir un salaire et d’appliquer des prélèvements automatiques.

Les critères secondaires sont :

  • L’option sans contact.
  • Le plafond de dépenses.
  • Les assurances et assistances à l’étranger (surtout si vous n’envisagez pas de voyages à venir).
  • Le transfert d’argent par SMS.
  • Les frais de change multidevises, ou encore les cartes virtuelles.

Ces options ne sont pas indispensables pour vous aider à surmonter votre interdit bancaire. Il faudra donc vous focaliser sur l’urgence vitale à laquelle peut répondre votre carte (frais réduits, sécurité, paiements quotidiens et réception de salaire/d’allocation).

Ne paniquez pas face à vos difficultés. Personne n’est totalement à l’abri de soucis financiers et d’imprévus au cours de la vie.

Cependant, gardez à l’esprit que tout n’est pas perdu, et que vous pouvez tout de même continuer à vivre normalement, malgré votre fichage FICP ou votre interdit bancaire. Les solutions financières et les micro-crédits accordés aux interdits bancaires sont de précieuses ressources, qui vous aideront à retrouver vos droits bancaires.

D’autres lecteurs qui peuvent vous aider à vous en sortir :

  1. Les millionnaires qui donnent.
  2. Les particuliers qui donnent de l’argent.
  3. Comment faire pour avoir une voiture gratuitement ?