Micro Crédit Pour FICP [10000€]: CAF, Adie, Prêteurs Privés


Micro Crédit Pour FICP [10000€]: CAF, Adie, Prêteurs Privés
4.8 (95%) 12 votes

Personne ne veut vous faire un crédit parce que vous êtes fiché Banque de France FICP (Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers) ?

Alors je pense que cet article peut vous aider à y voir plus clair. En effet, si vous êtes dans l’impossibilité de pouvoir faire un prêt en passant par une banque, il y a d’autres moyens pour obtenir un micro crédit dans votre situation. Pour un besoin d’argent urgent, vous pouvez vous tourner vers:

  1. Le micro crédit social de la CAF. 
  2. Les prêts de l’ADIE pour les interdit bancaires.
  3. Un prêteur d’argent privé honnête (beaucoup d’arnaques donc méfiance).

Je vais vous expliquer comment faire pour emprunter de l’argent en étant interdit bancaire FICP, sans que cela se transforme en une véritable galère.


Les prêts CAF

Si vous cherchez des solutions pour les personnes inscrites au fichier FICP, je pense à la CAF en priorité pour vous sortir d’affaire rapidement. Attention tout de même : contrairement aux idées reçues, tous les crédits de la CAF ne sont pas possible pendant la période d’inscription au FICP.

D’après moi, il y a 3 aides financières que vous pouvez tenter d’obtenir :

  1. Le prêt équipement.
  2. Le crédit pour acheter du matériel informatique.
  3. Le prêt pour changer de caravane.

Dans tous les cas, n’oubliez pas une chose : les règles régissant l’octroi de ces aides sont différentes dans chaque CAF, et donc dans chaque département. Je vous donne ici des exemples qui se pratiquent. Cela ne veut pas dire qu’ils fonctionnent de la même manière dans la CAF dont vous dépendez.

1. Le Crédit CAF pour s’équiper (CAF du Loiret)

On parle beaucoup du prêt équipement. Il va vous permettre d’acheter du mobilier pour équiper votre logement. C’est un prêt, pas une subvention ni un don.

Celui-ci est exceptionnellement accordé aux allocataires qui rencontrent de graves difficultés personnelles. Si vous êtes dans ce cas là, la somme versée par la caisse va vous permettre de vous acheter des meubles ou de l’électro ménager.

Les autres noms du crédit équipement

Selon les CAF, on ne l’appelle pas toujours de la même façon. Vous entendrez souvent parler de micro crédit social. Lui aussi  permet à des familles de s’en sortir, avec l’accord de la commission d’action social du département d’habitation. Bien sur, cette aide est conditionnée à des conditions de ressources, et il faut vraiment avoir des revenus modestes pour en bénéficier.

Car c’est bien le matériel de première nécessité dont il s’agit ici, celui qu’il faut avoir dans son logement pour vivre décemment. Il est donc normal que les familles modestes soient en priorité visées par ce dispositif.

Des chiffres pour vous aider à comprendre le fonctionnement

  • L’importance du quotient familial : pas plus de 710 €.
  • Le montant de l’aide : 855 € au maximum.
  • Montant du devis : 900 € tout au plus.
  • Montant restant à votre charge : 5% de l’achat.

Comment ça se passe ?

Allons-y étape par étape :

  1. Vous faites votre demande de prêt.
  2. Si elle est acceptée, vous demandez un devis au commerçant.
  3. Vous le transmettez à la CAF.
  4. Elle règle le commerçant directement.


Quels sont les équipements concernés ?

  • Le mobilier : lit, table, chaise, armoire, commode, buffet, canapé, clic-clac, BZ…
  • L’équipement ménager : four, machine à laver, frigo, cuisinière, aspirateur, congélateur, sèche linge…

Le remboursement

C’est une aide remboursable mais ne paniquez pas : vous allez y arriver ! Il sera possible de rembourser un petit peu chaque mois, à partir de 30 €, cette somme étant directement soustraite de vos allocations familiales.

Dans certaines CAF, le petit prêt peut se transformer en une subvention qu’il ne sera pas nécessaire de rembourser si la situation de la famille l’exige, mais tout dépend des départements, chaque CAF étant indépendante par rapport aux autres dans sa politique d’aide.

2. Crédit équipement informatique (ordinateur, imprimante, cartouches) de la CAF de l’Orne

Voilà un prêt qui va vous permettre de vivre avec votre temps. L’ordinateur vous servira à gérer votre quotidien administratif (notamment vos relations avec la CAF). Et puis, vos enfants ne seront pas les derniers à profiter de cette nouvelle installation numérique dans votre logement.

Le crédit informatique fonctionne pour 1 ordinateur. Quand vous aurez fini de rembourser la CAF, alors vous pourrez faire une deuxième demande (pour une imprimante par exemple).

Des chiffres pour vous aider à comprendre le fonctionnement

  • L’importance du quotient familial : il n’est pas précisé ici mais le règlement que je me suis procuré insiste sur ce point.
  • Le montant de l’aide pour un ordinateur : 450 € au maximum.
  • Montant de l’aide pour l’achat d’une imprimante (ou pour des consommables) : 100 € tout au plus.
  • Montant restant à votre charge : 20% de l’achat.

Comment ça se passe ?

Allons-y étape par étape :

  1. Vous faites votre demande de prêt. Si vous achetez sans que la CAF vous donne son accord, votre demande ne sera pas accordée.
  2. Si elle est acceptée, vous demandez un devis au commerçant.
  3. Vous le transmettez à la CAF.
  4. La CAF vous verse l’argent.

Le remboursement

Vous rembourserez une petite somme chaque mois qui sera directement prélevée sur vos allocations familiales. Il n’y a pas de différé de paiement. La remboursement démarre le mois qui suit le versement de l’argent.

3. Le Prêt Caravane de la CAF de Vendée pour les gens du voyage

Ce prêt est donc réservé aux personnes qui ne sont pas sédentarisées. Il permet d’acheter une caravane appelée à devenir l’habitation principale de la famille.

Des chiffres pour vous aider à comprendre le fonctionnement

  • L’importance du quotient familial : il ne doit pas dépasser 700 €.
  • Le montant de l’aide pour l’achat d’une caravane : 4500 € au maximum.
  • Prix que la caravane ne doit pas dépasser : 12000 € tout au plus.
  • Montant restant à votre charge : 20% de l’achat.

Comment ça se passe ?

Allons-y étape par étape :

  1. Vous faites votre demande de prêt en joignant les justificatifs qui prouvent que vous faites partie des gens du voyage.
  2. Vous signez le contrat de prêt.
  3. Vous faites établir la facture et la nouvelle carte grise.
  4. L’argent vous est versé.

Des conditions suspensives

  • Vous devez avoir un titre de circulation.
  • Vous ne devez pas être en situation de surendettement (sauf s’il y a un plan de redressement en cours).
  • Vous devez avoir au moins 1 enfant à charge et déjà recevoir une prestation de la CAF de Vendée.
  • Vous ne devez pas avoir déjà un prêt du même type en cours.
  • Vous ne devez pas acheter votre caravane à un particulier, mais à un professionnel.

Le remboursement

Vous rembourserez 150 € par mois dès le deuxième mois suivant le versement (ce qui vous laisse donc un délai de 60 jours).

Autre piste pour emprunter : le microcrédit social.

ADIE et FICP

L’ADIE (Association pour le droit à l’initiative économique) aide les chômeurs d’une façon vraiment constructive.

  • Si vous êtes interdit bancaire, vous pouvez faire une demande de microcrédit.
  • Si vous êtes en surendettement, cela demande un approfondissement de votre dossier.
  • Si vous êtes sans compte en banque vous êtes éligible à ce dispositif.

Les conseillers feront tout leur possible pour aider les chefs d’entreprises de demain. Si vous êtes surendetté, le travail du conseiller ADIE sera un peu plus périlleux, mais rien n’est perdu d’avance.

L’aide est double : un petit crédit personnel et un prêt professionnel.

Lisez l’autre article que j’ai écris pour faire un crédit sans les banques !

Les financements professionnels

L’ADIE permet aux demandeurs d’emploi qui veulent s’en sortir en créant leur boîte de devenir auto entrepreneur. Pour cela, elle octroie des petit crédits, appelés micros, même à ceux qui sont FICP !

Le fichage à la banque de France ne doit pas empêcher les plus pauvres de s’en sortir, et en voilà un bel exemple.

Vous pouvez cumuler les aides jusqu’à 10000 €

Toutes les aides mises bout à bout peuvent atteindre la somme de 10000 € ce qui permet de démarrer une petite activité. Pour acheter une voiture par exemple, ou de la marchandise.

Ce sont des prêts d’honneur, qu’il faudra rembourser, mais après tout, si votre activité marche, il n’y a pas de raisons que vous ne puissiez pas y arriver.

De quoi se compose cette somme ?

  • Un prêt d’honneur à taux 0 : 3000 €
  • Un financement NACRE à taux 0 (nouvel accompagnement à la création ou la reprise d’entreprise) : 4000 € maximum.
  • Un microcrédit : jusqu’à 10000 €.

Sur le microcrédit vous allez devoir payer des intérêts : 7,58% de taux fixe + 5% de la somme empruntée à titre de contribution de solidarité. Tout ne peut pas être octroyé sous la forme d’un prêt à taux 0. Les 5% vont permettre à d’autres demandeurs de profiter du dispositif.

La règle de la caution

Il y a une règle qui est fondamentale : avoir une caution. Cette personne va se porter garante de vous quant à votre remboursement. Elle peut être un ami de la famille, un parent ou une fréquentation.

Tout le monde peut se porter caution à condition d’être majeur et d’en avoir les moyens. Avoir une caution qui vous suit prouve que quelqu’un d’autre croit en votre projet, et c’est important.

Regardez cette vidéo de France 3 sur les micro crédits de l’ADIE si vous n’avez pas tout compris.

Les financements personnels

Aux mêmes conditions financières que le microcrédit professionnel, vous pouvez aussi faire un microcrédit personnel pour faciliter votre mobilité.

Qu’allez-vous pouvoir financer avec cet argent ?

  • Votre permis voiture ou votre permis camion.
  • Un déménagement pour une raison liée à l’emploi.
  • Un nouveau véhicule (ou faire réparer le votre).
  • Une formation.

Prêteur d’argent privé : attention aux arnaques !

La tentation, quand vous n’arrivez pas à faire un crédit serait de passer par un prêt personnel privé. Il faut dire qu’il y a beaucoup d’offres de ce type sur le net, et qu’on peut vite être alléché par un prêteur particulier qui ne facture pas de frais et qui nous promet la lune et le soleil qui va avec.

Sauf qu’en la matière, à moins de passer par une plateforme connue et reconnue  il y a 99 chances sur 100 de se faire arnaquer. L’être humain n’est pas un philanthrope, qu’on se le dise !

Merci à France Info pour cette vidéo de mise en garde. Regardez, c’est édifiant !

Les techniques des escrocs

Ils en inventent chaque jour de nouvelles, pour trouver le pigeon du jour, et malgré les mises en garde, il y en a toujours un qui tombe dans le panneau. J’espère que vous ne serez pas de ceux là ! L’escroquerie la plus classique, mais qui existe sous différentes variantes, consiste à vous donner l’impression qu’on va vous aider en vous prêtant de l’argent.

Sauf que, pour le transfert ou pour le virement, ça bloque, pour des milliers de raisons, et que pour débloquer la somme, il faut envoyer un petit mandat au prêteur, souvent installé dans un cyber café à l’autre bout du monde, qui passe ses journées à tenter de rouler plusieurs personnes en même temps.

Les règles que vous devez respecter

Pour ne pas vous faire avoir, vous devez rester méfiant. Dans la cas contraire, vous risquez de vous retrouver encore plus pauvre que ce que vous étiez avant d’avoir tenté le tout pour le tout.

Donc je récapitule : on n’envoie pas d’argent pour les frais de dossier, aucun organisme sérieux ne fonctionne de la sorte. Si vous le faites, vous ne les reverrez jamais. Ce n’est pas parce qu’on est interdit bancaire qu’on doit se faire avoir sur toute la ligne.

N’envoyez pas de renseignements sur vous, sur vos coordonnées et sur votre compte bancaire à n’importe qui. Un escroc ou un pirate du net pourra s’en resservir pour de mauvaises choses, et vous risquez de voir votre compte en banque débité sans avoir rien fait pour cela.

Par pitié, ayez un peu de bon sens !

Des milliers de témoignages sur les forums : utilisez votre bon sens pour reconnaitre les escrocs ! Car quand même, il ne faut pas avoir un bac +5 pour comprendre ce qui se passe quand la fille d’un roi d’une république bananière vous affirme qu’elle a des millions en Suisse mais pas de sous pour aller les chercher. Si vous lui donnez 10% de la somme, elle vous remettra le magot. C’est un exemple parmi tant d’autres.

Il est quand même réjouissant de savoir que jusqu’à 10000 €, même en ayant des problèmes avec la Banque de France, vous pouvez toujours les emprunter, à condition de ne pas avoir encore démarré une procédure de surendettement.

Pour plus d’idées de crédits, lisez cette article : 9 pistes pour emprunter quand on est fiché BDF (banque de France) !